Ordre de la JARRETELLE

Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 09:38

 

269533_2034968312137_4039665_n.jpg

Copyrights Miss Nylon

 

Les réseaux sociaux et le heureux hasard dû à la sérendipité créent des rencontres et des échanges virtuels pour la plupart, réels parfois aussi, le début de belles histoires aussi.

 

Mais aujourd'hui, en ce jour début d'été, c'est avec la plus grande discrétion que j'ai reçu , il y a quelques semaines déjà, des mots dans un email, une révélation faite avec beaucoup de retenue. Ma curiosité n'est pas malsaine mais il m'intéresse toujours de savoir comment vous avez découvert les bas nylon, de connaître vos premières sensations avec ce voile de nylon, de comprendre comment vous l'avez intégrer à votre garde-robe, ce simple accessoire aux facettes multiples. Partage donc de vos premiers pas avec des bas nylon sur vos jambes, pour peut-être un jour, défendre encore mieux, promouvoir encore plus cette douceur infinie dans le monde de la mode.

 

J'avais lancé cette initiative, toujours active, pour recevoir vos impressions, vos souvenirs, vos points positifs ou négatifs à propos du bas nylon. Souhaitant éviter les sondages avec des choix prédéfinis, avec des cases manquantes pour vous exprimer, je souhaite partager, en conservant votre anonymat, vos parenthèses de mode et de bas nylon. Un regard, le votre sur cette facette de votre féminité, des indscrétions peut-être, souvent des faits basiques, des anecdotes, des clins d'oeil à votre propre vie, je ferai ensuite le travail de le remettre en forme, voire même d'échanger avec vous, si vous le souhaitez vos propos, toujours pour mieux partager cette passion de la douceur glamour. Discrétion et respect restent comme toujours les vecteurs de cette initiative.

 

Aujourd'hui, une femme, la soixantaine assumée, avec un cocktail naturel de maman, d'enfants puis de petits-enfants, distillé avec en parallèle une vie d'entrepreneuse, d'épouse toujours avec le même mari (un détail venu dans les mots, si rare apparemment pour le préciser) et de copine au milieu de son groupe d'amies. Une femme comme vous, unique et commune, suivant le regard des uns ou des autres, mais plus particulièrement une femme qui a toujours souhaité vivre avec une indépendance affirmée, une liberté nouvelle, donc une égalité dans la relation homme-femme. Née à l'aube des fifties, jeune en mai 68, épanouie comme jeune femme dans les années disco, elle a toujours pu vivre en harmonie avec son corps, avec son métier, avec ses enfants, sa famille. 

 

Libre peut-être grâce à son travail d'avocate, obtenu avec sa pugnacité dans un monde d'hommes à l'époque, à ses compétences aussi, et finalement de temps à autre, m'avoue-t-elle sans ambiguité, grâce à son charme féminin. Pas de faveurs ou de rapports douteux, mais le fait que parfois un joli tailleur, une jolie robe ou un chemisier ont permis de convaincre son entourage, qu'une présence féminine possède un atout de mode au milieu des costumes gris ou noirs. 

Libre aussi de devenir une brillante oratrice, une travailleuse acharnée qui le soir devait en plus s'occuper des enfants, deux, dans son appartement de province. Mais elle avait cette liberté, et elle a toujours, dixit nos emails échangés, choisi de rester en accord avec les tendances de la mode. Beaucoup de chaussures, de bottes, de changements, de choses jetées qui redevenaient à la mode dix ans après, d'essais infructueux. Mais entre les affaires, les dossiers impossibles à soulever tant le poids des centaines de pages les rendaient pesants, elle feuilletait ELLE ou MARIE-CLAIRE pour faire une pause.

 

 

Elle a avait porté des bas nylon, souvent souples, de qualité moyenne, sauf une paire offert par une amie américaine de la famille, posée dans une boîte cartonnée, réservée aux dîners de famille. Une boîte dont elle se souvient d'avoir vu un oiseau bleu sur la pochette, un nom oublié depuis. Comme toutes les femmes, le collant fut à la fois une facilité, une évidence avec les jupes plus courtes, un truc acheté en courant, changé souvent, oublié vite, retiré vite aussi. Une sensation enveloppante agréable en hiver, épouvantable dans des saisons dès les premières chaleurs, elle le décrit comme un accessoire par défaut, proposé de plus dans des coloris "chair" très orangés, très éloignés des teintes "soleil" actuelles. 

 

Et elle a reporté des bas nylon, plus tard. Lorsqu'un jour, passant devant une vitrine, derrière le palais royal, à Paris, elle est entré chez Chantal Thomass. Une boutique toute en féminité, avec un décorum glamour, du rose, du noir, plus qu'un lieu de vente, un boudoir chic. Toujours libre de ses choix, elle a succombé à une guêpière, dans les années 80, une époque plutôt fluo et strech, revenant soudainement dans les années 50. Mais avec la modernité de l'impératrice de la lingerie, de la douceur et une relation nouvelle avec le corps des femmes, le sien en l'occurence. Elle portait pour la première fois, son témoignage est éloquent à ce sujet, une lingerie de séduction qui enveloppait ses courbes pour mettre en avant sa volupté. Plus féminine en quelques instants, non plus pour une simple culotte et un soutien-gorge, mais enfin une lingerie pour compléter sa mode et sa féminité. Ce jour-là fût un déclic, une révélation. 

 

A la lingerie confort et surtout pratique, sans charme, anecdotique dans l'habillage quotidien, et ce malgré des tailleurs, des robes toujours féminines, des accessoires comme des foulards, des sacs à mains et  de nombreuses chaussures, elle donnait maintenant de l'importance à ses dessous. Une phase fulgurante, des achats nombreux qui changèrent sa garde-robe intime. Pour elle, pour lui aussi m'avouera-t-elle dans un email. Pour elle en premier lieu, avec des dentelles, des lycra rendant plus souples les matières, et puis un jour, une seconde révélation, des bas, des véritables bas nylon.

 

 

Oui la belle quadra pui quinqua a eu le plaisir de découvrir avec la complicité d'une vendeuse avisée, le soyeux ultime, la douceur liquide des bas qui coulent entre les doigts, puis s'évaporent comme à l'état gazeux sur la peau des jambes. Elle a goûté, elle a fondu, elle s'est sublimée sous tant de douceur. Et ses jarretelles, qu'elle avait connues peu pratiques, peu adaptées, peu séductrices, différentes à l'époque sixties, devenaient soudainement un détail féminin, une étape naturel de sa féminité quasi quotidienne comme le maquillage,le trait d'eye-liner, ou le bon positionnement de sa robe sur ses hanches. Une féminité revisitée car on marche différemment avec des talons, on se tient autrement avec des jarretelles, il y a dans cette lingerie cachée, une allure en bonus. 

 

 

Depuis elle porte très régulièrement des bas nylon, avec ce plaisir annexe, devenu habitude, de poser ses mains sur ses jambes, de caresser cette douceur toujours à proximité d'elle. Ce n'est pas une évidence, ni une néccessité, mais un petit bonheur induit de sa féminité. Couture ou non, elle a plaisir maintenant avec internet, à retrouver des bas vintage, des bas nylon avec des couleurs, elle varit, elle sourit d'avoir oser me le dire, d'avoir oser vous le dire.



 

 

tumblr_n6qs9g26qH1rihrcxo1_1280.jpg

( Photo origine Tumblr mais ne serais-ce pas une photo d'amie nylon ?

Imajill ? Aidez-moi pour le copyright)

 

Nylonement

Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Dimanche 15 juin 2014 7 15 /06 /Juin /2014 17:42

JFH.jpg

JFH PHOTOS

 

Aussi étrange que cela puisse vous paraître, je ne parle pas de bas nylon si souvent, et je suis rarement à l'origine de la discussion, mais mes amies, mes amis, de nouvelles rencontres (certaines connaissant ma passion, d'autres non, mais me demandant souvent "vous faites quoi ?" avec ma réponse "... entre autres, community manager d'un BLOG NEWS sur la LINGERIE et les BAS provoquant irrémédiablement suprises, interrogations et souvent désirs ) se chargent de vouloir toujours plus connaître les mystères de cet objet de quelques grammes.

 

D'autres ont des certitudes, d'autres encore des préjugés, parfois j'hésite même à répondre, préférant les laisser dans leurs "bonnes pensées" et m'amusant de leur imagination en ébullition, comme une mèche associée à un baril de souffre et de poudre. J'ai déjà évoqué ici ces raccourcis sur le bas nylon, ses idées toutes faites de la part de personnes n'ayant jamais vu, jamais touché, jamais vu porté avec élégance des bas nylon. Mais ayant souvent des références plus grivoises pour ne pas dire pornographiques malgré leurs esprits bien-pensants. Le monde est ainsi fait, dans la balance, il y a un plateau pour les esprits hédonistes, subtils et passionnés, amateurs d'infinie douceur, de l'autre les imbéciles et bon nombre de cons.

 

Et quand la question, du moins l'exclamation est venue à mes oreilles "les collants, c'est comme les bas nylon", j'ai entendu puis j'ai souri. Tout était dit. Car finalement oui, avec un peu de recul, dans une société où tout se résume souvent à des affirmations définitives sur tel ou tel sujet, où les nouvelles du monde sont limitées à 140 caractères ou 140 secondes en images, il faut faire vite et percutant, il faut classer les choses dans des cases, sans qu'elles ne débordent. 

 

 

JFH2.jpg

JFH PHOTOS


 

Ma conscience et ma passion se sont parlées, ont échangées en quelques milli-secondes sur cette phrase. Et cette personne avait raison, du moins partiellement je vous rassure.

 

 

Pleinement raison, car "collants" ou "bas nylon", ce ne sont que des accessoires de mode. Oui comme une culotte ou un soutien-gorge, ce sont des accessoires de l'intime, qui se montrent un peu pour couvrir les jambes, mais restent des éléments fonctionnels de ce que certains appeleraient "la mode", d'autres "l'habillage au quotidien". Un simple accessoire qui enveloppe les jambes, l'embellit parfois, ou assure une simple fonction pratique et confortable pour éviter les écarts de chaleur ou de froid avec l'extérieur. Un héritage ancestral, transmis aux jeunes filles par leurs mères et grans-mères, porteuses depuis toujours, sans y réfléchir de cet accessoire, simplement là par évidence, souvent fragile, sans aucune autre fonction que de recouvrir les jambes. 


 

Faussement raison, car "collants" ou "bas nylon", ils sont bien là dans notre monde actuel, avec une histoire différenciée depuis la fin des années 60, c'est à dire hier pour certaines, il y a longtemps pour d'autres. Personne ne pense, sauf quelques passionné(e)s, à l'histoire de cet accessoire, mais certaines se rappelent quand même d'avoir vu des modèles différents, des bas type dim-up nés dans les années 80 avec des publicités modernes et tendances, une nouvelle liberté très dynamique. D'autres on vu des bas sur leurs jambes, les ont remplacer par des collants pour l'aspect pratique, ou pour oublier l'aspect dépassé des jarretelles des années 60, au moment où la mode devint plus courte, la vie s'envolait au ryhtme du rock. D'autres ne les ont jamais vu, sauf sur des publicités récentes, quand les marques de lingerie proposent des ensembles, string, soutien-gorge pigeonnant et porte-jarretelles, elles ne savaient d'ailleurs pas le nom de cet objet. Culture et héritage, tradition et hasards, le chemin vers les bas nylon est différent pour chaque femme.


 

Aucunement raison, car "collants" s'opposent à "bas nylon" dans la façon de les mettre, il est bien différentde s'envelopper avec des gesticulations indignes d'un conours artistique de danse dans des collants, plus encore pour ajuster dans un dernier mouvement la partie globuleuse du fessier. Pas glamour du tout ! Alors que les bas sont des instants de douceur, quand vous roulez le bas entre vos mains, entrant alors en contact avec une matière d'une douceur exceptionnelle, une sensation consciente debonheur, insconciente de volupté. Vous déroulez sur votre jambe, ajustant avec précision si besoin la couture, réglant sur votre cuisse le revers, caressant celui-ci, attachant les jarretelles. (Certes je vous fait grâce des trois premières fois, de la jarretelles arrière qui "grrrrrr" refuse de s'accrocher, et autres petites habitudes à adopter)

 

Mais de la raison, faut-il parler ?

Car si les bas nylon existent toujours et suscitent leurs amatrices, leurs passionnés, et donc des détracteurs, c'est qu'il y a en eux, dans les quelques grammes qui les composent, entre chaque fil qui les tissent, les rendant plus proches de vos jambes, il y a donc des sensations et des émotions. Immatérielle relation avec eux !

La féminité qui souvent accompagne le choix de porter des bas nylon est présente, tout comme la sensualité de séduire, oui j'assume, avec des bas nylon. Objet d'élégance en premier lieu, le choix de ce simple accesoire, de cette caresse devenu seconde peau n'est pas un hasard, c'est un acte complice pour ne pas dire un frisson. Parfois pour certaines porteuses régulières de bas nylon, c'est une drogue, un doudou qui signe leurs jambes, juste pour elles, seules à savoir que la jupe cache six jarretelles. Pour d'autres femmes, c'est un choix, un art de vivre, des moments où elles enveloppent leurs jambes, mais ajoutent une vapeur de nylon si fine, un émoi inconscient pour elles. Pour d'autres femmes, découvrant cet univers c'est une révélation, la clef et le trouble vers d'autres affirmations de leur image, vers d'autres facettes de leur féminité, avec un parfum de glamour qui soudainement les enveloppe, créant cette fameuse bulle unique de bien-être.

 

 

Stocking-Society-SHOP-Wedding-Hochzeit-5b.jpg

 

 

Stocking-Society-SHOP-Wedding-Hochzeit-3b.jpg

 

Nylonement

Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Dimanche 20 avril 2014 7 20 /04 /Avr /2014 10:47

2575cb846cbc28c0312e17daf5ab06da.jpg

 

Peut-on complimenter une femme pour ses bas nylon ?

 

Une question qui frôle l'imprudence en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez, de qui vous êtes, et de tant d'autres paramètres subtils.

 

En premier lieu, il faut revenir aux préceptes de base : une femme qui porte des bas nylon, qu'elle soit dans la rue, sur son lieu de travail, dans un restaurant ou dans une soirée mondaine, c'est un choix vestimentaire personnel et non une invitation directe ou indirecte à un exercice sexuel, avec ou sans saut périlleux. Plus sobrement, je tiens à rappeler que la mode est un acte d'abord pour soi, mais aussi pour un contact visuel avec le monde environnant, mais en aucun cas un signe distinctif et réducteur d'un statut de "femelle libre et disponible pour un accouplement rapide". 

 

Si une femme a choisi de porter des bas nylon, c'est un choix intime, caché le plus souvent sous une robe, ou une jupe ou d'autres vêtements, elle l'assume en premier lieu pour elle. Que cela soit une femme glamour, ou néo-rétro, ou simplement un confort de lingerie pratique pour la vie courante, elle a cette liberté, mais c'est pour elle.

 

Alors si vous (homme ou femme d'ailleurs) vous apercevez de cette étincelle soyeuse, en soupçonnant des jarretelles sous le fin tissu de la jupe crayon un peu moulante, ou que vous avez aperçu le début d'un revers, pire encore ;-) le revers et son nylon et des attaches de jarretelles car le vent est coquin ou le canapé trop profond pour une longueur de cuisse si sensuelle, alors vous avez vu un bijou de volupté. Cette femme ne l'a pas exhibé, elle vit tout simplement, et votre regard, discret mais curieux ou par un heureux hasard, est tombé sur cette révélation en nylon. 

 

Savourez, car vous venez de voir un phénomène presqu'aussi rare que les éclipses solaires, le pourcentage de porteuses, occasionnelles ou régulières de bas nylon, est faible. 

 

Revenons à notre question : Peut-on oser un compliment pour cette personne ?

 

Ma réponse la plus simple sera "NON".

 

 

compliments-bas.jpg


 

Mais comme pour les contrats d'assurance, il faut lire les petits astériques en bas de page, les alinéas et autres conseils. Les voici.

Vous avez vu : bravo, voir ci-dessus, vous êtes des privilégiés.

Vous avez aperçu : mais êtes-vous sûr ? un doute ? un rêve peut-être même ?

Vous pensez que cette personne porte des bas nylon : êtes vous vraiment sûr ? une erreur serait fatale pour la suite, et puis votre horoscope vous a-t-il prévenu d'une rencontre aussi mythique ?

Vous l'avez observé, presque malgré vous, rattachant son bas nylon : n'aviez-vous pas autre chose à faire ? curiosité ou volonté de porter secours ? c'est un instant excessivement féminin, par le geste, par la situation, posez vos yeux en silence comme un souffle pour l'aider à mieux remettre l'attache de la jarretelle.


 

 

Vous êtes un homme : attention de ne pas confondre vos envies, vos désirs et même vos fantasmes avec la simple réalité de cette femme que vous avez devant vous, en réunion, en soirée ou dans la rue. Cela reste son choix de mode, cela ne vous donne aucune clef pour entrer en contact direct avec elle, car si vous avez aperçu ce coin intime, ce porte-jarretelle et cette couture si élégante, cela s'arrête là. RESPECTEZ ce bonheur à fleur de peau, cette paire de jambes idéales dans votre imagination, réellement présente, mais finalement inaccessible, juste là pour le plaisir de vos yeux. Comme pour ses chaussures, son sac à main, sa robe ou tous autres détails de sa mode, profitez de ce partage visuel, sans insistance.

Vous êtes une femme : ne juger pas trop vite les belles lignes verticales qui jouent sur les jambes de cette femme dans cette soirée entre amis. Porteuse de bas nylon, c'est probablement une femme qui s'assume, qui aime comme vous la douceur sur ses jambes, mais elle a choisi de remplacer les collants par des élastiques satinées, par des attaches pour tenir quelques grammes d'une infinie volupté de nylon. Ce n'est pas une intriguante, même si ses revers s'aperçoivent, elle est ravissante avec cette robe vintage. A chacune sa mode !

 


 

Vous ne connaissez pas cette belle inconnue : alors définitivement "NON", on ne brise pas le fossé entre vous, votre regard d'autant plus discret et non insistant, avec ce recoin de sa cuisse. Satisfaisez-vous de ce court instant, de ce délicat souvenir !

Vous connaissez cette femme : collègue, amie, relations, vous pouvez toujours partager, si vous avez le raffinement dans vos gènes, quelques mots autour de la chance inouie de jouer de la féminité avec des facettes plurieures. Si vous-mêmes vous êtes une fashionista glamour, une adepte des voiles légers, des plumetis, des deniers transparents, alors vous serez en phase pour venir croiser de belles anecdotes tout en la complimentant sur son choix du jour. Mais respectez toujours la distance entre son choix personnel et intime et votre regard.

Vous êtes proche de cette femme : un ou une amie complice, voire vous avez conquis son coeur, alors toujours avec la finesse d'un esprit esthète, vous dégusterez cette étincelle qui fait partie intégrante de cette femme. Vous savez que sa nature, introvertie ou extravertie, s'accompagne chaque jour, sous sa mode, de jarretelles et de ces petits plis sur la cheville d'un voile extra-fin, impeccablement étudié pour chaque tenue. Un bijou qui se glisse entre les talons hauts et le revers de la robe, jusqu'aux trois-quarts de ses cuisses. Alors toujours avec respect, avec amitié forte et même avec de l'amour, vous saurez lui distiller des mots. OUI des compliments, une caresse verbale pour convenir de l'élégance, de cette touche de parfum voilé, pour traduire le crissement typique de ses bas nylon.

 

En résumé, si vous apercevez des bas nylon, ne les suivez pas, appréciez le court instant qui devient magie de vos souvenirs, comme la signature d'une inconnue qui vous dirait que le mot "féminité" s'écrit avec deux jambes en bas couture. Ne brisez pas le mystère, restez silencieux !


Et si la vie vous donne la chance de partager des sentiments respectueux avec cette femme, alors ne vous privez pas de lui rappeler cette excellence pour vos sens, cette douceur d'exception pour sa silhouette car son allure sera différente, fascinante, à chaque fois, chaque jour, chaque soir, avant et après chaque compliment.

 

 

365917538443668798_1dIRqtJT_c.jpg

 

 

Nylonement



Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Dimanche 23 mars 2014 7 23 /03 /Mars /2014 14:24

Le soleil est là, il joue parfois à cache-cache avec les petits nuages, quelques gouttes fraîches de giboulées. Quelques coups de vent, le printemps est là et ce matin, journée de vote municipal, les trenchs faisaient l'unanimité sur des tenues plus féminines, des jupes et des chemisiers plus fleuris, des robes plus élégantes. L'envie de se plaire, de parader comme les premières fleurs de la saison, des arbustes empis de mille fleurs jaunes, des narcisses par bouquets entiers dans les massifs, des cerisiers fleurs, des prunus roses, tout est beauté.

 

Soudain une paire de couture, probablement des bas, pour cette femme si élégante, avec des talons fins, une démarche exquise, une écharpe orange sur sa doudoune noire. Le printemps et ses petits coups de vents frais qui nous rappellent la sagesse, ce printemps enfin arrivé est-il une saison pour les bas nylon ? d'ailleurs quelles saisons pour le bas nylon ?

 

tumblr_l04qzybs4p1qa4w1zo1_500.jpg

 

La mi-saison serait une réponse de normand sage, de gentleman souriant, un brin joueur.

Car il ne faut ni trop de soleil, ni trop de froid pour se sentir en harmonie avec l'extérieur, avec des balades tranquilles ou des galopades énergiques entre deux transports en commun, entre la cour d'école pour déposer les enfants et la voiture, entre le parking et les courses, le bureau, les réunions. Là dehors, vous ressentez la météo et ses aléas, pluie, vent encore, soleil sous forme de caresses au printemps, de grosses chaleurs en été. Votre corps interagit avec les caprices de la journée, des semaines, des mois, le calendrier devient un peu fou quand il pleut pendant six mois mais avec une température douce comme l'année dernière, ou cet hiver, mais aussi quand le thermomètre bloque jour et nuit sur trente degrés. Canicule, excès, froid, pluie, neige, soleil encore, le changement est là tous les jours, avec des variations qui affectent votre mode, et plus particulièrement vos jambes. Oui car c'est bien à elle, à votre beauté, à votre silhouette personnelle et à votre choix tout aussi personnel de mode. 

 

e42e657c501b6283f3fdc27094b9840f.jpg

 


Vous voulez montrer vos jambes, car elles sont votre liberté, votre siganture pour alllonger votre allure, votre atout élégance ou même car votre confort passe par ce sens pratique au féminin, vos jambes libres. Exhibition, non, simple esthétisme naturel ! Jupes, tuniques, pulls longs, shorts, robes, de toutes les longueurs, du très hauts sur la cuisse à mi-cuisse pour la mini-jupe, de dix centimètres au-dessus du genou ou directement à cette hauteur pour les jupes, plus longues encore, plus moulantes ou simplement en forme crayon, ou carrément longues aux chevilles, tous les modèles existent pour exprimer votre mode.

 

Et si certaines aiment uniquement leurs jambes nues, blanches en hiver et bronzées dès les premiers rayons, d'autres, les plus nombreuses optent pour le collant dès les premiers jours du printemps comme aujourd'hui. Fantaisie ou habitude innée la saison rappelle que le froid s'en va. Que le soleil arrive mais à son rythme suivant les régions. Quelques voiles noirs, parfois opaques, parfois quelques audacieuses en voile de teinte chair, brillants même. Chacune choisit, suit les tendances ou détermine son propre style comme ce violet pétillant aperçu hier.

 

51509989458199850_3XRtQaVY_c-copie-1.jpg

 


Pour les porteuses de bas nylon c'est différent. Pourquoi ? car c'est un style de vie, un art de vie, un choix ancré dans leur complicité intime entre leurs jambes et leurs modes, entre la sensation infinie de douceur et ce bonheurd'être glamour, même si elles sont les seules à le savoir. Un choix personnel, je ne cesse de le répéter. Or ces dames, jeunes femmes ou femmes de tous âges (les  ateliers Cervin l'ont montré récemment avec un panel de toutes féminités, de tous âges) ont un rapport conscient ou inconscient avec ce choix, comme d'autres avec leurs accessoires que sont les sacs à main, les talons, les chaussures, les bijoux, les gants ou les chapeaux.

En toute saison, elles portent des bas nylon :

 

   Au printemps pour le plaisir renouvelé par la renaissance du soleil, des premières robes sans manteau, elles s'habillent de bas, avec ou sans couture, de teintes blush ou gris clair qui donnent un effet poudré à la jambe.

 

   En été, sauf grands chaleurs, elles se parent dès la soir venu de bas clairs pour les plus bronzées, de bas noirs séducteurs sous des robes légères, pour sortir entre amies, en amoureuse, entre copains. Elles n'abandonnent pas cet accessoire qui complète si bien leurs jupes plus courtes, d'ultimes revers de dentelle, de jarretelles subtilement présentes, aperçues peut-être.

 

   L'automne est une mi-saison qui traîne, un instant avant le froid, parfois pluvieux, mais bottes ou bottines acceptent le duo des bas nylon, de l'élégance du noir très fin ou des opaques ponctuées d'une couture. La couleur peut aussi s'inviter. Robes ou tuniques sont là, les jambes encore heureuses des derniers rayons de soleil, occasion pour se montrer toujours plus féminines.

 

   En hiver, le froid excessif peut se doubler de deux paires de bas nylon, de croisement surprenant avec un collant en coupe-vent, de simples élégances aussi réservées aux soirées, dès le pas de la porte franchi, pour se décontracter, pour se retrouver me disaist un jour une femme. Oui elle était frustrée d'être emmaillotée de pulls, de jean, de manteau durant ses journées, et elle trouvait important de redevenir femme, entre parfums et robes, et bas nylon le soir venu.

 

Alors oui, les bas nylon s'adaptent totalement à la vie, entre famille et obligations professionnelles, transports et voyages, vie de jour et vie de nuit, à l'extérieur comme à l'intérieur, ils vous suivent, vous collent à la peau, avec discrétion. Là près de vous, avec six jarretelles ou plus, ils sont ce choix serein de votre féminité. En toutes saisons !

 

 

tumblr_kzwj3hS5Jx1qz5engo1_500.jpg

 

Alors je vous donnerai mon simple avis, objectif mais déjà acquis à cette douceur sans égale, les bas nylon s'accomodent de toutes les saisons et des météos changeantes, surtout la saison perpétuelle du raffinement au féminin.

 

 

 

A bientôt pour un autre dimanche glamour et bas nylon,

pour défendre et promouvoir cette seconde peau infiniment soyeuse et élégante.

 

Nylonement


Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Dimanche 16 mars 2014 7 16 /03 /Mars /2014 17:08

Avec les précédentes vidéos, la belle SUCRE D'ORGE, effeuilleuse réputée des spectacles de NEW BURLESQUE de la scène française, vous a expliqué le choix, le port d'un bon porte-jarretelles, mais aussi comment enfiler de véritables bas nylon avec couture.

 

Mais la prochaine étape change de mains, de vous Mesdames elle peut passer dans les mains de Messieurs, écoutez attentivement.

 

 


Atelier Porte-Jarretelles (spécial messieurs... par Cabinet-de-Curiosites

 

Acte 3 par LE CABINET DE CURIOSITES

Lingerie & Bas : CERVIN

Chaussures : ERNEST

Modèle : SUCRE D'ORGE effeuilleuse Burlesque

www.sucredorge-burlesque.blogspot.fr

 


Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Dimanche 16 mars 2014 7 16 /03 /Mars /2014 08:06

Avec la vidéo de l'article précédent, vous savez maintenant choisir un bon porte-jarretelles, bien posé sur vos hanches, prêt à recevoir vos bas nylon, voici le deuxième acte.

 

 


Atelier Porte-Jarretelles-EP2: comment enfiler... par Cabinet-de-Curiosites

 

Acte 2 par LE CABINET DE CURIOSITES

Lingerie & Bas : CERVIN

Chaussures : ERNEST

Modèle : SUCRE D'ORGE effeuilleuse Burlesque

www.sucredorge-burlesque.blogspot.fr

 

La suite durant votre week-end ...


Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 5 commentaires
Samedi 15 mars 2014 6 15 /03 /Mars /2014 12:00

CERVIN nous a gratifié de beaux ateliers BAS NYLON et PORTE-JARRETELLES entre fin févier et début mars, de Montpellier à Paris en finissant à Nantes.

CERVIN, la célèbre marque française haut-de-gamme et dernier fabricant de bas nylon, nous surprend avec sa créativité et son savoir-faire. D'une part, la marque cévenole continue à produire des véritables FULLY FASHIONED, les authentiques bas coutures avec réduction, en nylon cristal, dans les plus fins deniers. De l'autre, la marque lance des bas de soie, des mélanges irrésistaibles de finesse et de douceur, du luxe à fleur de peau. je vous reparlerai de ces nouveautés ici ou sur NYLON-MODE.com.

 

Les ateliers furent des instants magiques où chacune pouvaient découvrir les jarretelles, la lingerie, les bas, avec des questions toujours anodines mais qui permettent de mieux appréhender le port naturel de bas nylon dans un quotidien actuel. Pour une soirée sour une petite robe noire, pour soi-même ou pour l'autre, pour un acte féministe, un acte nostalgique ou une ponctuation féminine de la mode, les accessoires devenaient étincelles de volupté.

Défilé et démo par une burlesque girl, découvertes des nouveaux bas de la marque, sourires devant tant de douceurs, un jeu de questions-réponses avec la fée Sandrine, perchée sur ses talons hauts. Une jeune femme moderne, bien dans sa mode, bien dans son discours d'un éternel glamour.

 

Afin de vous donner de bonnes base, 

Afin de conforter vos connaissances, vos sensations,

Afin de décider les hésitantes,

Afin d'enfiler de véritables bas pour la première fois, 

Voici une série de trois vidéos en guise de réponses !

 

 


Atelier Porte-Jarretelles - EP01: notre pin-up... par Cabinet-de-Curiosites

 

Par LE CABINET DE CURIOSITES

Lingerie & Bas : CERVIN

Chaussures : ERNEST

Modèle : SUCRE D'ORGE effeuilleuse Burlesque

www.sucredorge-burlesque.blogspot.fr

 

La suite durant votre week-end ...

 


 


Publié dans : Ordre de la JARRETELLE - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires

Votre Nylon-Volupté.com

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !


 

 ruban_satin_rose-nylon-volupte.png

 Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances rétro et du glamour toujours, je partage avec vous,  ce chic et cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

 

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

GENTLEMAN W 

Qui est Gentleman W ? ou Qui êtes vous ?

 

gentlemen-w-xs.jpg

 


Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

copyrights-virtual.jpgLes photos sont ici uniquement à titre non marchand comme ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite une souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email : gentleman.nylon@gmail.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.


Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog.

 

Rédacteur OrSeriE

       


 

Logo Menu NylonMode.com V3.2 xs

 www.Nylon-Mode.com

Suivez l'actualité Lingerie

et les collections Bas & Collants

 

 

 

Bas & Collants de luxe

dans la boutique CERVIN

 

reduction-cervin.jpg

 

 

SATINBOX

Découvrez www.SATINBOX.net

 

Satinbox-Passion-Rose---transp-copie-1.png

SATINBOX   Passion

 

Satinbox-Volupte-Ivoire---transp.png

SATINBOX   Volupté

 

Satinbox-Glamour-xs-transp.png

SATINBOX   Glamour

 

 

Un nouveau concept de boîtes de rangement

avec l'intérieur satiné, pour votre Lingerie,

vos + beaux dessous, vos bas & Collants.

 

satincube-xs-trans.png

 

Une création & une exclusivité Nylon-Mode.com

Offrez-vous le luxe d'un rangement soyeux

pour un plaisir pratique au quotidien

 

Découvrez www.SATINBOX.net

 


Recherche ???

Articles Féminité & Féminisme

Articles Portraits de Femmes

Ordre de la Jarretelle

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, nous avons lancé l'initiative d'une confrérie nommée "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Nos statuts sont en cours de rédaction.

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4


Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

 

Blogs & Coups de coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 

 
femmemajuscule.jpg
causette-34.jpg

rose-magazine-3-copie-1.jpg



Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques.

Inspiration, parfois même coup de foudre, souvent une amitié qui commence avec des mots, une ambiance.

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

enfinmoibordeaux-relooking.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

lesfillespensentque une belle plume

mindalicious.fr géniale modeuse

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

leblogdelalilloise une belle dynamique

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

misspandora.fr fée de mode

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

citizencouture.com la mode online

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !

 

NYLON MODE Team travaille sur un livre des bloggeuses mode (2013)

en langue française, voir NYLON-MODE.com

 


Articles Bas Nylon

Bas Nylon & Collants

Accessoires MODE pour vos Jambes

Un monde des marques actuelles, françaises et internationales, mais aussi des références vintage (articles du dimanche) pour explorer ce monde indispensable à l'élégance de vos tenues Mode.

CERVIN YVES ST LAURENT

NYLON D'OLIV   PHILIPPE MATIGNON

CHANTAL THOMASS  GIO ARISTOC

WOLFORD  LE BOURGET

DIOR  CETTE  CLIO

JONATHAN ASTON  MARIEANTOILETTE

FALKE KUNERT AMORALLE

LES QUEUES DE LA SARDINE  FARELL

SECRETS IN LACE GERBE

ELEGANTI  DIM  PRETTY POLLY

TRASPARENZE CAROLINE B

LA PERLA  PIERRE MANTOUX

VENEZIANA FOGAL

CHARNOS  PAMELA MANN

LEG AVENUE LEVANTE

EMILIO CAVALLINI WELL

GOLDEN LADY   CHESTERFIELD

LOVE ME  OROBLU  LEVEE

LUISA MARIA LUGLI   MURA 

SILKY  GATTA  FIORE  ERGEE

ZOHARA DD  BERTHE AUX GRANDS PIEDS

CALZEDONIA   BONNIE DOON

 

Plus d'infos sur NYLON-MODE.com

Féminités & Mode

  • : Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • : Univers évanescent sur vos Féminités, votre mode, votre interprétation quotidienne, avec des voiles légers sur vos jambes. Labyrinthe capitonné de glamour, de Sensualité, marquées par vos coutures sur vos bas Nylon. Ambiance parfumée d'élégance et de volupté, pour rendre hommage aux Femmes, chaque jour, avec des billets d'humeur chic, des portraits de Femmes, des instants de vie et des regards. Glamour toujours.
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Aimez-vous, Aidez les !

 

Cancer, trop proche de nous .

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

 

Aimez vous les uns et les autres

 

 

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous !

Protégez-vous !

ruban-rouge-sida.jpg

Vivez !

RSS for you

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés