Jeudi 18 décembre 2014 4 18 /12 /Déc /2014 06:36

Chère voisine,

 

Je suis le voisin insignifiant du 3e. Celui que vous croisez parfois en sortant de l'immeuble, moi derrière la porte, vous laissant passer, ou peut-êre lorsque nous essayons de rentrer dans ce local poubelle impossiblement trop petit, sauf pour l'architecte qui l'a conçu. Je me permets, peut-être inspirer par ce sapin de noël dans l'entrée, par la magie de ses instants de fêtes de fin d'année, de vous glisser ces mots. Dans votre boîte aux lettres, car ma timidité bloque mes mots au-delà du simple "bonjour" ou "bonsoir", et que malgré mon âge je n'ai jamais su comment aborder les femmes. Ne voyez pas une proposition mal présentée, une présomptueuse invitation indécente, mais voilà je suis artiste, après mon travail de simple fonctionnaire des impôts. 

 

e5e770da3a4d3b3c9f9ad5a152c09d43.jpg

 

Je m'évade d'une grisaille quotidienne nourricière certes mais sans aucune ambition de carrière pour ma part, mon bureau ressemble à une prison dont j'ai la clef, mais aucunement à un paradis fiscal, du moins un lieu d'épanouissement dans le sourire. Une version moderne de Brazil, ce film de Terry Gilliam, sans l'horreur, mais avec la même fantaisie hallucinatoire, j'y survis en rentrant chaque soir, et depuis plusieurs semaines, plusieurs en pensant à vous.

 

 

a9595e894b90b7e3a0e87127c11dbf57.jpg

 

 

ac36a0b442137d6bf61f5b64d50a2cdf.jpg

 

 

a9a2bd8c242910b1218e906d98a447a2.jpg

 

Décemment ! Oui j'emmenerai, j'ose aujourd'hui avec cette lettre, vous photographier ou envisager de pouvoir vous sculpter. Mon approche est purement artistique même si j'oserai encore vous avouer que vos courbes, votre volupté, vous, chère voisine, vous m'inspirez artistiquement. C'est maladroit, mais je bafouillerai moins en écrivant qu'en essayant de vous le dire, en courant après vous dans l'escalier. Moins encore en vous stoppant et vous déclarant ceci, surement invraisemblable, surtout dans notre monde indépendant où l'on communique plus facilement avec des amis inconnus de réseaux, sans parler à nos propres voisins de palier. Je suis un peu diffus, je vous l'accorde, je suis un brin perdu pour cette demande, mais vous êtes une muse malgré vous. J'ai déjà travaillé sur votre silhouette, ici et là, sur du modelage en terre, sur des collages , viendriez-vous les voir ?

 

5fe1f1e139a205070ad75915aaf78677-copie-1.jpg

 

Oui, chère voisine, je ne veux vous déranger, et pourtant je viens de le faire en postant ce courrier. Je suis l'homme invisible du 3e gauche, j'admire votre allure et votre présence , car à chacune de nos courtes rencontres, je nourris mon imaginaire d'artiste. Peut-être suis-je trop indiscret ? Si ma proposition vous effraie, venez avec un proche, une amie, pour apprécier, ou non, mes oeuvres. Je ne prétends rien avec mon talent, mais je revis chaque jour en l'exprimant, pas uniquement avec vous, rassurez-vous, mais avec d'autres inspirations. Je suis maladroit pour exprimer mon ressenti créatif.

 


 

M. BOTERO

3e Gauche

 

 

Nylonement

 


Publié dans : Femmes dans l'art - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Mercredi 17 décembre 2014 3 17 /12 /Déc /2014 05:55

Il était une fois des princesses, amoureuses de la mode, des jolies chaussures et des sacs à main.

 

Ces femmes avaient aussi une autre gourmandise sensuelle, pleine de douceur, une folie confortable ou séductrice appelée LINGERIE. Des dentelles, des soutien-gorges balconnets ou enveloppants, des culottes ou des strings, des shortys élégants avec du satin ou du coton, des bodys aussi parfois, plus rarement des guêpières ou des serre-tailles superbes de soie, tant de choix pour se sentir encore plus belle, enore plus glamour ou plus simplement PLUS FEMME.

 

Aujourd'hui pour NOEL prochain, SATINBOX, une jeune TPE Made in France, lance une gamme de pochettes pour protéger et ranger vos dessous chics. Vos plus beaux ensembles seront enveloppés de satin dans vos tiroirs ou pour voyager dans vos valises.

 

www.satinbox.net/pretty-collection

 

La PRETTY CHIC permet de ranger un ensemble, soutien-gorge + culotte + string, dans une pochette de satin de la couleur de votre choix, un noeud en satin pour fermer le tout.

 

 

PrettyCHIC-nov2014---17-.JPG

PRETTY CHIC

 

 

 

 

La pochette PRETTY SECRET enveloppera de satin, discrètementd ans votre sac à main, une seconde paire de bas ou de collants.

 

DSC02161.JPG

 

 

Pour NOEL, un cadeau surprise, pratique et féminin, SATINBOX vous offre -10% sur votre commande (vous et les copines par exemple) et les frais de port jusqu'au 31 décembre 2014.

 

Catalogue et bon de commande ci-dessous :

www.satinbox.net/satinbox-fra/tarifs-france

 

 

Publié dans : SATINBOX écrins de Lingerie - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Mardi 16 décembre 2014 2 16 /12 /Déc /2014 06:29

Il fallait êre folle pour ne pas tomber amoureuse de lui. Le beau gosse, l'étudiant qui balancait entre les cours de théâtre et les claquements de portes de sa voiture perso. Rarement la place passager, plus passagère, était vide, une conquête chaque semaine. Une simple amie disait-il à la suivante, à celle qui regardait un oeu derrière les beaux discours de ce dragueur involontaire, toujours en quête d'une excuse pour conquérir la prochaine blonde, la belle rousse ou la jolie brune. 

 

Et pourtant j'ai aussi fini par lui trouver du charme, sa chemise ouverte, blanche sur son torse imberbe, ses yeux doux sur moi, surtout sur ma mini-jupe, peut-être trop courte ce soir-là.

 

sandramcq4_web.jpg

 

J'ai passé la soirée avec nos amis communs, je me suis rapproché à moins que ce ne soit lui. Pourtant il devait savoir, je passais pour une chieuse, une fille intelligente mais qui ne couche pas, du moins sans mâle sur mon tableau de chasse. Non, précision supplémentaire, je n'avais pas été sur leurs tableaux de chasse, à eux, les mâles en goguette, superman de la bite, du moins en paroles. Et ils parlaient beaucoup, moi je bossais mes études, et à côté pour me payer mon studio. Alors oui je sortais moins, je passais pour une froide créature. Pourtant l'été moi aussi, j'avais croisé un beau chanteur, succombant à ses bras, à son parfum, à son hamac dans un bungalow discount, mais son corps me suffisait. L'air de la mer avec.

 

Et puis le retour, les sms, les messages, le silence, la vie qui continue sagement. Mon diplôme, le suivant dans ma ligne de mire, les copines qui devenaient des épouses, qui s'installaient. Moi, je bossais encore et encore.

 

Ce matin-là pourtant, je suis sorti, oubliant mon manteau, un peu stone d'avoir perdu le sommeil, perdu le chemin de la douche, assommée de médicaments, frustrée de ne trouver la direction de ma vie. Une semaine trop longue, des nuits trop courtes, des examens trop proches, je suis tombée là, sur le pavé, dans ses bras. Un infirmier, des pompiers, les urgences, un simple malaise vagal. Deux jours à dormir, deux jours à recevoir sa visite. Est-il un ange, je ne lui parlais que peu, il semblait m'écouter, je dormais encore, je rêvais peut-être. Et son parfum semblait toujours présent, même quand la chambre de l'hôpital était vide. 

 

 

WS3A2874.jpg

 

J'ai fait une pause, j'ai demandé un report de mes examens, un rattrapage pour cause de maladie, un point sur ma route. Et j'ai découvert des lettres, délicieusement écrites durant mon passage dans les limbes floues de la fatigue extrême. Un homme, un jeune homme, un prénom, et des mots. Digne d'un roman, car il n'était pas là quand j'ai été mieux, et je n'ai pas pensé à en parler aux infirmières. Etrange lecture et relecture chez moi, dans la maison familiale, dans ma chambre de jeune fille. Ma mère me cajolait, s'inquiétait, et pourtant je ne souffrais pas, d'aucune blessure visible, d'aucunes douleurs paralysantes, juste de fatigue, et d'une mélancolie qui absorbait mes journées. Rien, absolument rien, sauf relire ces mots.

 

Un déclic vint plus tard, une nouvelle lettre, trouvée en passant dans mon studio, il avait demandé mon adresse aux services des urgences. C'était lui mon sauveur, du moins lui qui avait arrêté sa voiture, pour me sécuriser, me voyant m'effronder au milieu d'une rue.

Il était avec moi en classe, il n'avait osé le dire. Pas le beau gosse, juste le type discret, quasi invisible du fond de photo de 3e, un admirateur boutonneux. Il me laissait sa carte, juriste dans un cabinet, il m'invitait à dîner, pour parler du passé, du présent.

Et moi, je cherchais un sens à mon futur proche. Je répondis.

 


03f7f34785f29e96e5afbbfac2a34d15.jpg

 

 

Nylonement

 

 

Publié dans : Féminité & Sensualité - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Dimanche 14 décembre 2014 7 14 /12 /Déc /2014 12:03

Porterez-vous des bas nylon pour les prochaines fêtes ?

Votre réponse m'intéresse, m'intrigue même. Car dans les moments de fêtes, j'apprécie de reevoir les cadeaux, mais surtout j'aime donner, en trouvant l'émotion juste pour déclenher le sourire de mon amoureuse, la joie de mes proches, le bonheur de mes enfants. J'aime tant le sapin, les décorations, les lumières, les guirlandes et l'esprit de NOEL, des jours avant, pendant, après.

 

 

Et l'élégance naturelle des personnes qui viennent partager un moment de fête.

C'est si bon !

 

208573026463069318_RAryC9tv_c.jpg

 

 

Alors vous, porteuse au quotidien de bas nylon, vous ne vous poserez même pas la question, vous chercherez juste une paire de bas plus fins, plus vintage, plus exceptionnelle avec une couture ou avec des plumetis. Peut-être oserez-vous la couleur, avec une couture ou un revers différent du noir, pour le cacher sous votre petite robe noire et vos paillettes ?

Et vous, porteuse plus occcasionnelle de bas nylon, vous profiterez de ces instants magiques de fêtes pour l'ensoreler un peu plus. Pas uniquement pour une version "entre la table et le lit", trop vulgaire, trop humiliante, à mes yeux féministes, dans le message donné "j'ai un porte-jarretelles et des bas, je suis disponible, et prête à consommer". Je pense plutôt à un message pour vous, plus élégant, en ajoutant cette couture au dos de vos jambes, vers vos esarpins ou vos bottes choisies avec soin. Comme pour vos bijoux, vos strass, votre maquillage, vous avez envie de vous plaire, de vous mirer dans ce miroir narcissique certes, mais face à votre image, dont vous doutez parfois, et cette fois convaincue de votre beauté, de votre volupté avec ce top, cette jupe, ce petit pull, cette veste de smoking ou cette robe. Votre mode, votre corps, votre sensualité, et surtout cette envie forte de jouer de votre paraître, encore un peu plus. BRAVO par avance !

 

71d13ad41738650cfdd1e8316d6fcc41.jpg

 

 

 

tumblr_lz41anzvT51qevaq6o1_1280.jpg

 

 

jag-8.jpg


 

Car le froid n'est que peu l'ami des élégantes, mais un long manteau donne la chaleur à votre exigence, à votre sophistication. Et vous serez, d'abord pour vous, heureuse d'inaugurer de nouveaux bas, une nouvelle teinte, des nouvelles jarretelles d'un serre-taille ou d'une guêpière. Peut-être oserez-vous pour plus de folie glamour, un corset, dessus, sur un chemisier vaporeux ou soyeux ?

 

Rien n'est obligé et d'ailleurs une femme, vous, ne peut s'exprimer que dans une tenue où elle se sent bien, sobre ou toute en sophistication. Mais si vous jouez de vos atouts, de vos jambes, de votre sourire, de votre corps fin ou de vos formes pulpeuses, vous serez femme, vous serez belle, vous serez même radieuse.

 

Et là, au-delà des bougies, des lumières dans la pièce, des amis et de la famille, vous verrez une lumière toute particulière. Un reflet, celui de l'émotion silencieuse, celui des sentiments dans le regard de votre amoureux ou amoureuse. Un sourire plein d'amour ! Le plus beau des cadeaux avant de s'embrasser.

 

7b9f1d6d8d196f399ff6a1dc678a96a4.jpg

 

Nylonement

 


Publié dans : Féminité & Sensualité - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Samedi 13 décembre 2014 6 13 /12 /Déc /2014 10:03

Offrez des bas nylon à couture, des merveilles actuelles mais plus encore des bas vintage !

 

Des pépites qui comme les vieilles bouteilles et leurs vieux millésimes enchantent les amateurs de bons vins, les bas nylon vintage seront des bijoux uniques pour briller sur vos jambes, sur leurs jambes. Il y avait tant de marques, il reste tant de tailles entre le 0 et 5 pour combler votre plaisir de douceur. 

Des teintes classiques comme le chair ou gazelle, le noir avec sa sublime couture, mais aussi quelques gris plus ou moins clairs, des marrons ou cappuccino délicatement bronzés, et parfois aussi des couleurs comme le rouge, le violet ou le bleu.

 

Osez offrir à celles qui l'apprécieront des bas vintage car leur toucher est unique, et le cadeau aussi.

 

Deux adresses recommandées parmi les revendeurs sérieux (mais il y en a une bonne dizaine entre France et International) :

 

www.SODIBAS.com

le site spécialiste des bas nylon à couture

avec une réserve de bas GERBE des années 90

sublimes et d'une finesse délicate

tailles entre 0 et 5

coloris noir, gazelle et le superbe cappucino

 

_CVO_1670nw---copie.jpg

 

02capu_recto.jpg

cappuccino

02capuverso_5089.jpg

 

02capubas.jpg

 

 


Ebay revendeur narwalhd

un revendeur passionné

avec des pépites parfois étonnantes

tailles entre 0 et 4

coloris divers

 

cette semaine une sélection en taille 4

816982P11006311024x768-copie-1.jpg

les premiers bas jarretières (type dimup) par LE BOURGET

pour colletionneurs

 

891115P11006261024x768.jpg

bas couleur parme

 

632263P1090317800x600.jpg

sublimes bas LE MONDAIN

avec un talon manhattan en gris

924142P1040776800x600.jpg

 

 

947313P11006401024x768.jpg

Bas BRIDGE pour les amatrices de couleurs claires

 

515724P1060862800x600.jpg

Bas VITOS

le fameux bas NU !

 

 

 

Offrez ou faites vous plaisir avec des bas vintage !

 

 

 

Nylonement

 


Publié dans : Nylon 70-80-90 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 0 commentaires
Vendredi 12 décembre 2014 5 12 /12 /Déc /2014 06:08

La même saison qu'hier, le même froid depuis un mois, la même humidité que demain, de fines gouttelettes sur les vitres, je déjeune d'un thé, d'un jus d'orange frais, de croissants chauds apportés par mon amoureux. L'automne est là mais je verrai bien plus de jour, plus de clarté, plus de vert dans les arbres. Je rêve, je regarde l'heure, c'est le moment de partir. Salle de bain, brosse à dents, brosse à cheveux, rouge à lèvres, des bisous pour lui déjà devant son ordinateur, mon manteau, mon sac à main.

 

Et je traverse la rue, je cours vers l'arrêt de bus, je grimpe dedans, un courant d'air. Mon écharpe, une parmi mes doudous gorgés de parfums, de douceurs, j'en ai de multiples matières, cachemire, velours, soie, laine, satin, légères ou chaudes. Je la sors de mon sac, tiens, une baguette rose avec une étoile au bout !

 

 

tumblr_mus88k8TjN1ryzjxoo1_500.jpg

 

 

A qui appartient-elle ? Je n'ai plus d'enfants qui jouent à la princesse, ni même à la magicienne ou autre reine des neiges. Intriguée, je la sors, je la secoue bêtement, elle brille, et le ciel devient bleu. Non, un hasard, mais c'est si rapide. Je regarde dehors, derrière la vitre, coincée entre les badauds de cette ligne surchargée. Je rêve d'un sol sec pour mes talons, et sous les pieds de cette femme, la pluie disparaît. Elle sourit, elle aussi, pliant son parapluie, plus de gouttes. 

Impossible, si soudain.

Je vois ce paysage si familier que je finis par connaître les horaires des boutiques, les personnes qui traversent chaque jour au même endroit, à la même heure, les lumières des immeubles, les arbres, des feuilles, des fleurs même. Mon regard suit le vert qui s'anime, je doute, mais uniquement là où porte mon regard, cela change. Juste le temps d'un passage. L'été se cahe dans mes yeux, dans la baguette.

Magique ?

 

 

tumblr_mr6s7f19Un1qcj013o1_500.jpg

 

Je m'en amuse. Une femme attend le tram, avec un air renfrogné, un jean informe, une veste sans style, molle, kaki, fade. Je pense à ce tutu, aperçu hier dans un magazine, et elle change, elle est surprise, mais elle en sourit. Et si elle essayait vraiment ?

 

Une autre jeune femme, un peu affolée, pressée, sur son vélo, entre les voitures. Elégante, mais apparemment coincée entre ses talons et les tracés laborieux du parcours. Soudain elle galope, elle sautille et profite d'un scooter tout neuf, elle glisse, se faufile, s'envole vers son bureau. J'aime cette magie, en dormant contre cette vitre, en ouvrant les yeux, je descendrai au terminus, j'aperçois les lumières de NOEL. Une petite fille m'observe avec attention, dormir là lui semble étrange. Elle a une belle robe de fée, pour la fête de l'école, une belle baguette avec une étoile. 

 

 

tumblr_ms5bo1CC6Y1qhqecbo1_500.jpg

 

 

Nylonement

 

Publié dans : Femmes, vous ? - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Mercredi 10 décembre 2014 3 10 /12 /Déc /2014 06:50

Sortir de la couette, ne pas y penser, se diriger vers la douche chaude mais pas trop, tiède idéalement. Il était là hier soir, un début de nuit ensemble, un départ pour rentrer chez lui, avant le travail, une coupure habituelle, une routine à laquelle nous n'arrivons ni l'un, ni l'autre à nous habituer, mais c'est ainsi.

 

Trempée sous la douche, bersée par un bout de sommeil, par la châleur douce et le parfum, son parfum, son savon, son odeur, je me réveille, déjà je pense à lui. Encore, dirait ma meilleure amie, mais je l'ai dans la peau cet homme. Je suis tombé dans ses bras, il est tombé amoureux tout en refusant de croire à nos sentiments. Il avait peur, blessé par son histoire, persuadé de ne plus pouvoir être aimé, de ne pas mériter à être aimé, souhaitant être un simple ami. Mais je l'ai aimé tout de suite, fortement, intégralement alors que moi aussi je ne croyais plus en l'amour. 

 

Mon sourire est revenu, ma vie a changé, vraiment changé en quelques semaines, malgré nos quelques rares rencontres, malgré ce peu de temps, déjà immense à chaque fois. Maintenant nous nous aimons, il a accepté son coeur, il m'a serré encore fort dans ses bras.

 

xiao-wen2.jpg

 

 

5d2b2b8710e89bf8237dd6b4dd4a10c7.jpg

 

Je sors de la salle de bain, nue, maquillée, une étrange habitude qui le fait rire. Je vois son visage éclairé par ce détail, par ma routine féminine. Ce matin il n'est pas là, mais certains autres jours oui, totalement, sous la couette, libre et pour moi.

J'enfile une combinette de soie, une délicate sensation, une chaleur complice de ma peau, instantanément, puis une tunique en laine, des collants en laine, j'hésite. Bottes ou chaussures, j'ouvre les volets, il fait froid, un vent humide et glacial. Du givre, des pelouses blanches, des bottes.

Un petit-déjeuner, un moment tranquille, le vrai réveil de mon cerveau, vers le boulot, en jetant un oeil sur le planning de la semaine, mes enfants, leurs visites, leurs sorties. Je prépare mon sac, mes gants, mon écharpe, mon parfum en pensant à lui, encore. Mon manteau, une idée qu'il avait reperé, des détails pour lui, des signes pour moi, proche de moi.

Un bip, un sms, des bises venant de lui, je pars pour cette longue journée, dans le froid, le coeur chaud.

 

 

7c39638c604865cd0387dd199f455762.jpg

 

Nylonement

Publié dans : Femmes, vous ? - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Mardi 9 décembre 2014 2 09 /12 /Déc /2014 06:34

Réveil au chaud, mais derrière les volets, j'ai pu voir le froid, le gazon devenu gris et blanc, figé dans des perles de gel. J'apprécie pourtant cette vieille masure loin de la ville où certes la chaleur de la pollution donne une couverture contre le gel, contre le froid et peut-être le fuure neige, mais je préfère tant l'air pur. Le paysage lui-aussi exprime cette pureté, cette immensité qui me donne de l'espace pour respirer, pour libérer mon esprit et ainsi écrire durant des jours, des nuits.

 

J'aime ce quasi silence, surtout quand seuls les bruits de la nature expriment la vérité des sons, naturels et communicants, entre les oiseaux, entre les arbres froissés par le vent; les feuilles causent, papotent sagement.

 

Le soleil me manque, toujours un peu plus, je rêve soudainement de printemps, et mes mots s'évadent sur le papier pour ce script puis sur l'écran pour en corriger les fautes, les erreurs de construction, les rappels et surtout le tempo de la future lectrice. Je fais une pause, je bois du thé, je pense à elle, pas si loin, déjà au travail, je la reverrai à midi, notre éternelle ponctuation du repas, pour sortir de nos univers respectifs de travail. Et puis ce bonheur renouvelé de la voir arriver, de la serrer dans mes bras, de l'embrasser.

 

 

5995436032_461d80fbfc_b.jpg

 

507_3_.jpg

 

Aujourd'hui je l'ai vu partir, entre deux portes, le petit déjeuner est un espace parfois indépendant, une zone de liberté personnelle. J'étais déjà avec ma théière, un bout de pain, un trio de clémentines et le soleil sur l'horizon, mes mots en mouvements devant moi. 

 

J'étais un peu là, un peu parti, j'ai aperçu son sourire, ses cheveux doux sur son épaule, sa robe bleue, ses bottines, elle et sa féminité quotidienne. J'ai pris quelques secondes pour me gonfler de ses détails, pour absorber son parfum qu'elle rajoute en passant devant mon bureau, pour en laisser des effluves jusqu'à moi. Elle était là, discrète, moi en plein chemin dans la vallée des mots, vers un nouveau texte, vers une nouvelle lumière pour éclairer des silhouettes, pour tenter l'impossible avec les facettes des femmes.

 

Elle est ma muse, j'ai respiré fort en entendant la porte se refermer, j'ai repris du thé chaud, j'ai regardé son corps aller vers la route, devant chez nous, entre les bosquets de roses, les feuilles rousses, son manteau rouge. Je lui ai envoyé des bises, j'ai repris le cours de mes phrases, le sens de ma quête, le secret espoir de croire en la beauté de toutes les femmes. Mais avec les yeux pour une seule. Un rayon de soleil, elle a disparu du paysage, le temps était gris, le vent soufflait, je repartais dans mon monde, celui d'une imagination libre, avec déjà d'autres idées pour apporter des tourbillons sous les portraits de chacune, pour vivre avec les personnages, maintenant présents dans la pièce. Ecrire encore !

 

525d5b97.jpg

copyrights photos du net (tumblr & pinterest)

 

 

 

Nylonement

 


Publié dans : Femmes, vous ? - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Lundi 8 décembre 2014 1 08 /12 /Déc /2014 06:42

Qu'elle est belle la vie !

 

Là devant vous, entre deux sapins dans cette rue préparée pour NOEL, vous regardez les décorations, vous rêvez de cadeaux, simples ou outrageusement fous, vous êtes dans un monde merveilleux, positif, vous allez vers votre travail, votre recherche d'emploi. Souriez, les anges vous regardent  et pensent à des instants magiques à glisser sous votre sapin. Un petit, un grand, avec quelques proches, avec des amis, avec votre amoureux, avec toute la force des sentiments même si certains sont loin, ils penseront à vous. Profitez de cette période positive !

 

 

 

 

Et puis il y a ce magasin, vous l'aimez, car avec lui vous voyagez, un lieu de ventes de décoration, de vêtements et d'accessoires vintage, une caverne d'ali-baba. Vous entrez, juste pour saluer sa jeune patronne, devenue une amie, pour glisser une bise, pour savoir si il y a des nouveautés, enfin des vieilleries nouvellement arrivées ici. Elle brasse un carton, ses trouvailles du week-end, des robes, des jupes, des hauts, des chaussures et une paire de bottes seventies. Quarante ans de mode devant vous, des idées, une tenue pour le réveillon, vous repasserez dès ce soir pour les essayages. 

 

3a26fa0ec8e7e1fce519a06d2a2e6c25.jpg

 

 

32de0ac02501fe2915469415e3ddc142.jpg

 

 

60517188713481716_9TA66LN8_c.jpg

 

 

263531015665253471_9R4A1yBi_c.jpg

copyrights photos du net (tumblr et pinterest)

 

Ah le rétro, les tenues, les détails, les chapeaux et les gants, le maquillage et les coiffures, tant de paillettes pour se rappeler votre passé, celui de votre mère ou grand-mère, vous aimez cette nostalgie, rappel naturel  dans notre présent. Vous le partagez avec vos soeurs, vos amies, votre fille, votre petite-fille suivant votre âge.

 

Dégustez ce passé, les liens qui vont avec, la mode qui vous révèle votre féminité, un peu de vous, un peu d'une autre, un souvenir, un moment fort, une élégance actuelle.

Jouez avec vos envies, c'est le coeur qui sublime vos choix, le matin pour vous habiller.

Souvenez-vous, et créez de futurs souvenirs.

 

 

 

Nylonement



Publié dans : Femmes & Mode - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Dimanche 7 décembre 2014 7 07 /12 /Déc /2014 18:03

NOEL approche et la liste de cadeaux s'emplit de petites attentions, de rêves à partager, de grandes folies, de belles étincelles qui iront sous le sapin. Mais le plaisir est celui d'offrir et de voir s'éclairer le visage d'un sourire quand le papier cadeau s'ouvre.

 

NOEL est le moment pour offrir tant de belles pépites, mais aussi de la lingerie et des bas nylon. Oui vous messieurs ou mesdames, compagnons, maris, compagnes, amies, quelque soit votre statut mais uniquement avec vos sentiments, vous avez eu l'idée de fixer votre objectif-cadeau sur des fines dentelles, sur de la soie, sur de fins voiles.

 

Attention toutefois, dans un premier temps, ce type de cadeau doit convenir à celle qui va le recevoir, pour elle en premier lieu, pour sublimer sa féminité, pour la conforter dans sa volupté assumée ou en pleine découverte. Mais n'allez pas trop vite, et j'insisterai, ne le faites pas par un égoisme passionné. Certes vous aimez la lingerie, mais le cadeau est pour elle, pour la voir s'empourprer de bonheur, d'un sentiment sensuel et partagé avec vous ensuite. Passionné ou lingerie-fashionista, vous pouvez foner pour lui faire plaisir. 
Pas trop vite non plus, car dans le paradis de la lingerie, il y a des froufrous, des finesses, des matières sublimes, des modèles confortables et d'autres séduisants, mais aussi une frontière floue vers le vulgaire, le moche, l'impossible à porter.

 

Plus encore j'insisterai sur l'importable car si la jeune femme sur la photo du modèle possède des seins volumineux, hypertrophiés avec un look de nageuse qui fait surtout du poledance ave des lèvres roses fluo en bonus. Attention, cecci n'est qu'une photo et non une formule magique pour transformer votre amie, votre compagne, votre femme en cette créature "d'une autre dimension". Alors avant vos achats en ligne ou en boutique (vous serez mieux conseiller parfois), jetez un oeil sur les mensurations de celle qui ouvrira les paquets. Pour un soutien-gorge, il faut connaître la taille et le bonnet, car 100B est différent de 85D. De même pour la culotte, une taille, une forme qu'elle préfère car chaque femme à ses formes et ses préférences. N'imposez pas un string pour votre plaisir, alors qu'un shorty dentelle est encore plus joli sur des belles hanches.

 

Donc modérez-vous en fonction de sa lingerie et de son style que vous lui associez, mais si elle adore, alors osez. Nuisette en soie, body si tendance, lingerie néo-rétro par exemple. 

 

_255131106_nb.jpg

 

 

_89556wC39TDpRnb.jpg

 

 

_best-_nb.jpg

 

 

0a1cb5a1843cf202199a4155db2db3f1.jpg

 

 

Et pour les jarretelles ? pour les bas nylon ? pour les véritables bas nylon à couture ?

Relisez les mots ci-dessus, pour bien apprécier l'adéquation entre vos envies, le vulgaire et le merveilleux, la publicité et la réalité de ses désirs. Certes plus de la moitié des modèles présentés propose des photos avec des porte-jarretelles ou des serre-tailles, mais c'est un choix d'une grande subtilité. Surtout si c'est la première fois ! NOEL ne me paraît pas le moment idéal, mais à chacun son éthique.

Pour les bas nylon, ce sont les symboles éternels de la féminité, du glamour, alors je dirai oui si vous avez une belle qui se sublime en petite robe noire, qui cherche le plus beau rouge à lèvres, et ce dernier accessoire ultime pour encenser sa sensualité, son élégance naturelle.

Osez les bas nylon ! jarretières ou jarretelles, ce sera un sourire assuré ! 

 

 

_e1748687bnb.jpg

 

 

_5956Kopyyk_cnb.jpg

 

 

Nylonement

 

 

Publié dans : Nylon 2000... - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Vendredi 5 décembre 2014 5 05 /12 /Déc /2014 06:33

Il est parfois étrange d'essayer de comprendre le regard des autres.

 

L'autre soir, j'arrivais un peu en retard à un rendez-vous de copines, que nous essayons de faire mensuellement, surtout pour les anniversaires, pour les soldes, pour les papotages sur nos vies. J'étais sortie directement de mon boulot, j'avais sauté dans le tram, filé vers ce café sympa à l'autre bout de la ville. Et quand je suis enfin arrivée, certaines têtes se sont tournées vers moi, enlevant mon manteau, embrassant les plus proches, souriant aux autres, déposant mon gros sac dans un coin. Des commentaires aussitôt sur ce joli tailleur noir, cette jupe courte avec un beau collant transparent, mes bottines, mon petit pull écru, elles aimaient cette sobriété, la jupe droite qu'elles n'osent pas assez, la juste longueur de celle-ci.

 

_rg5le7o1_500.jpg

 

Et puis j'ai commandé un verre, un plat de charcuterie corse, spécialité du lieu à partager entre nous. Mais j'ai surtout expliqué pourquoi j'étais ainsi car déjà on soupçonnait un loup dans ma bergerie, un mâle caché et non déclaré à toutes. Non j'étais bien célibataire, et cette tenue n'était autre que ma tenue de travail, celle imposée pour toutes les vendeuses. Surprise car je suis une collaboratrice en marketing dans ce groupe depuis deux ans, presque trois. Mais pour connaître mieux notre clientèle, la directrice a imposé quatre semaines par an sur différents points de ventes, pour croiser nos clientes, sentir les tendances, comprendre les améliorations envisageables ou en cours de test. Le regard a soudainement changé, les mots aussi.

 

08.jpg

 

Pas sur la tenue qu'elles aimaient pour son classicisme, le petite tailleur noir, bien coupé, bien cintré avec une finition quasi en sur-mesure pour chaque employé. Mais sur l'obligation de la tenue, du collant noir transparent, reçu en paquet, en début de mois pour les collègues, en version opaque l'hiver, en version chair satinée l'été. Une marque, des tailles, seules les chaussures sont libres mais ne doivent pas être baskets, compensées, trop vulgaires ou bling-bling. Un dress-code, et tant de remarques sur ce manque de liberté, sur cette obligation, sur cet entrave qui doit conditionner notre monde. Le sujet passait de bouche en bouche, de réflexion posée en débat anarchique avec des pointes de féminisme, de syndicalisme, de pure folie aussi.

 

dae993675c34face03c16e3c8b1d7c5b.jpg

 

 

img_4507.jpg

 

Je sirotais mon verre, médusée par ces envolées négatives pour la plupart. Alors j'ai respiré et demandé combien d'entre elles avaient fait du mac do en job d'été, et en tenue réglementaire avec le filet pour les cheveux longs. Un silence, car la liste commençait avec les autres jobs de dépannage comme hôtesse d'accueil durant nos études, mais aussi avec la vraie vie, dont les infirmières, les pompiers, les policiers, les hôtesses de l'air, les cuisiniers, les personnels dans l'hôtellerie. Des dizaines de métiers où c'est un standard naturel, une accompagnement évident pour simplifier le boulot des uns, plombiers et électriciens, le smoking étant peu pratique, la salopette avec des poches multiples plus utiles, pour donner du style à d'autres et des repères aux clients dans une boutique. 

 

Certes nous avons parlé des morphologies, mais mes jeunes collègues, petites, grandes, minces ou rondes, chacune avaient droit à ces emplois. Et puis nous avons papoté, d'autres choses, moins uniformes, les cadeaux de noel.

 

238339005250267503_byED6T26_c.jpg

copyrights photos du net (tumblr et pinterest)

 

Nylonement

 

 

 

sidactionphoto.jpg

SIDACTION


Publié dans : Féminité & Féminisme - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Jeudi 4 décembre 2014 4 04 /12 /Déc /2014 06:48

Mais ... la rue bien sûr !

 

Inutile de chercher ailleurs, la mode d'hiver, enfin d'un automne devenu soudainement froid et sec, cette mode ne se cache pas. Avec des gambettes libres de s'exprimer en collants, en couleurs et avec des motifs. Graphiques avec des lignes, avec des dessins sophistiqués, avec des plumetis pour me charmer !

 

Comme les bureaux sont surchauffés, la plupart des salariées s'habillent ave leur style, sans réel besoin de se protéger du froid, et pour garder une belle identité entre l'open-spae et les salles de réunions. 

 

b0a82e9a8b6ae267e296c44d8706feea.jpg

 

 

1ca8a76b7ea32dc155258d25c484f00c.jpg

 

Alors les jambes s'affirment, et puis la France doit être un des derniers pays ave un classicisme coincé entre le noir transparent et le noir opaque. Oui allez en weekend en Allemagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-bas, et plus encore en eurostar vers Londres, vous verrez des jupes, des robes, des tuniques de laine, des manteaux et des trenchs, des doudounes parfois mais avec de la couleur au-dessus des bottines et des bottes. Elles osent, alors pourquoi pas vous ?

 

 

43136108901899102_PWOnjBEb_c.jpg

 

 

251497960412277716_Pt80AKQ6_c.jpg

 

Et si vous manquez d'idées pour vos collants, faîtes un tour sur le 1er référentiel lingerie-collants-bas disponible ci-dessous, car LE BOURGET, DIM, CERVIN, WELL, DIVINE propose de beux collants, et des dizaines d'autres marques ont aussi leurs e-shops.

 

www.Pinterest.com/NYLONMODE

 

 

Nylonement


Publié dans : Nylon & Lingerie - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Mercredi 3 décembre 2014 3 03 /12 /Déc /2014 07:00

La sérendipité du net permet de belles rencontres, le hasard d'une recherche d'un côté, des mots clefs communs tels que "bas nylon", "lingerie", "jarretelles" et "jupe crayon". Puis vient le moment de la nouvelle lectrice devenant parfois commentatrice, amie fb des unes, future amie des autres, le petit monde de la Jarretelle et des Bas nylon à couture est un univers de douceurs où chacune interprête sa vision de la finesse et de la féminité.

 

wpid-evanov2450.jpg

 

 

wpid-2014-11-20-02.43.12_wm.jpg1.jpeg

 

 

Eva1413416327880_wm.jpg

 

 

wpid-eva14.36.05_wm.jpg

 

 

wpid-evanov2440.jpg


 

Maintenant est venu le temps d'un nouveau blog, avec un joli design, sobre et ergonomique, empli d'articles illustrés de jolies photos (certes, le flou reste parfois un style désuet, peut-être rétro, peut-être involontaire...), de belles mises en scène.

ROUGE BAISER, le nouveau blog de Miss EVA, est un nouveau joyau pour promouvoir les belles silhouettes néo-rétro, la lingerie glamour avec les serre-tailles à l'honneur, les guêpières et toujours des jarretelles vers des sublimes bas actuels ou vintage. Un corps sculpté de courbes délicates, des jambes plantées sur des talons hauts, des détails exquis comme des gants ou une voilette, elle rayonne avec sa signature toute personnelle, deux lèvres d'un rouge écarlate.

 

Abonnez-vous, suivez ce nouveau blog qui fera partie très vite des références sur le sujet du bas nylon avec élégance.

 

 

banniererougebaiser21.jpg

www.rougebaiser.eu

 

Et puis si vous êtes respectueux, profitez car aujourd'hui c'est son anniversaire

Pleins de petits bonheurs pour un bouquet de joie, chère Miss EVA.

 

 

wpid-2014-11-03-01-31-38-jpg.jpeg

 

 

Nylonement

 


Publié dans : Nylon & Lingerie - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Mardi 2 décembre 2014 2 02 /12 /Déc /2014 12:21

Un coup de fatigue, l'âge peut-être, je me suis assise sur ce banc, dans la rue passante.

 

Les décorations de noël envahissent le paysage, les vitrines scintillent, des faux cadeaux pendent aux fenêtres. Des sapins verts ornent le dédale de cette rue commerçante. Je regarde en posant mon sac, en reprenant mon souffle. Je viens de chercher les petites idées pour mes petits-enfants. Quelques surprises, quelques vêtements notés sur un email, je reste connecté avec eux. Mais je vieillis, seule dans cette ville en mouvement. J'aime le changement même si sa vitesse me dépasse un peu.

 

231.jpg

Copyrights Photos du net (tumblr, pinterest)

 

Avec cette pause, je peux voir la vie, les autres générations, les poussettes, les jeunes mamans bien que certaines soient plus âgées, les habitudes ont changé. Les papas aussi, on ne sait plus parfois si c'est le grand-père ou le père d'une jeune fille, ave des mamans biens jeunes, des familles recomposées, je m'y habitue avec de nouveaux petits-enfants ave ma fille remariée, elle aussi. Ce sont des combinaisons nouvelles, des situations de vie nouvelles à mes yeux, ayant vécue durant soixante trois ans avec le même homme, passionnée et amoureuse.

 

J'aime la mode d'aujourd'hui, elle permet tout aux femmes, à toutes les catégories de femmes. Les tendances deviennent des classiques qui s'ajoutent à toutes les têtes. Un foulard, de jolies boules d'oreille, trop festives pour l'une, normales pour l'autre. Une jeune vendeuse court dans un autre magasin, je la reconnait, elle pourrait avoir froid sans manteau, juste avec cette guipure noire si élégante, si féminine.

 

5.jpg

Copyrights Photos du net (tumblr, pinterest)

 

KTR_0747.JPG

Copyrights Photos du net (tumblr, pinterest)

 

J'attends encore un peu, le souffle revient, mes jambes avec et puis ce froid me donne l'envie d'un thé bien chaud, bien épicé avec des écorces d'orange et de la réglisse. Un dernier achat, une belle écharpe pour un de mes gendres, en doux cachemire, pour son sourire et sa gentillesse, toute l'année. Un rayon de soleil me suit jusqu'à chez moi. Mon homme partit cette année, me manque, il est la-haut, je regarde le ciel, une pensée s'envole.

 

 

 

Nylonement

 


 

Publié dans : Femmes, vous ? - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Lundi 1 décembre 2014 1 01 /12 /Déc /2014 06:41

Une nouvelle semaine, une douche bien chaude car dehors le froid givre les vitres. 

Un souffle d'hiver pour cette première journée de décembre, un rendez-vous en soirée, le choix de la robe adéquate pour les réunions prévues dans mon agenda, je me penche dans mon dressing. Une veste chic, un mélange de matières modernes, une coupe classique, de la couleur, j'hésite. Quel choix ? Mes cheveux sèchent pendant que je choisis.

 

Et pour ce dîner, ne pas trop en faire mais juste montrer ma féminité, me valoriser pour marquer ma présence, m'affirmer dans l'assistance, sans jouer à la fashionista hystérique, je réfléchis, j'anticipe. Maquillage, coiffure, bijoux, robe, j'esssaye un pantalon ave ce tailleur, trop classique, trop masculin, je reviens vers une jupe, puis vers mon premier choix, ma robe.

 

 

253992_217635428365150_1532578421_n.jpg

 

 

 

Anik_lafeeverteshirt-2.jpg

 

Chaussures, le moment toujours le plus délicat, et pas par le manque. Le choix est immense, les étagères en débordent, entre les boîtes non encore ouvertes, jamais portées, les autres modèles toutes neuves, en plusieurs couleurs, en plusieurs hauteurs. Les coups de coeur des soldes, des balades avec les copines, ou seule, mon pêché mignon, escarpins ou bottines, ballerines ou compensés, j'aime tous les modèles. Toutes les couleurs, et le cuir surtout !

 

Bottes peut-être, non, je vais montrer mes jambes, un défi au froid, le manteau sera plus long, je serai la plus élégante. Plate ou haute, j'hésite encore, j'essaye, je regarde dans mon miroir, quelques pas, le manteau, la robe, la coiffure, mon allure, une autre paire, deux autres, non les premières, non en blanc pour changer, en noir, en vernis. Je ne sais plus, je regarde l'heure, je cours boire mon thé, grignoter du pain frais, de la confiture, une banane, un jus d'orange laissé par mon homme. Un post-it !

 

"je t'aime, à ce soir, avec tes délicieux esarpins à brides, en bleu colbalt". Je souris, une bonne idée, je traverse à nouveau sur le parquet, vers mes étagères, comment savait-il que j'avais investi dans ette nouvelle paire, une belle boîte récemment posée là. Discret et curieux, délicat; il pense à moi, il suit ma mode sans me le dire. Pas assez. Je les glisse dans mon sac, pour ce soir, quand nous serons tous les deux. 

 

tumblr_luayfaveLd1qzj9bvo1_1280.jpg

 

 

Nylonement

Publié dans : Femmes & Mode - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires

Votre Nylon-Volupté.com

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !


 

 ruban_satin_rose-nylon-volupte.png

 Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances rétro et du glamour toujours, je partage avec vous,  ce chic et cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

 

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

GENTLEMAN W 

Qui est Gentleman W ? ou Qui êtes vous ?

 

gentlemen-w-xs.jpg

 


Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

copyrights-virtual.jpgLes photos sont ici uniquement à titre non marchand comme ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email : gentleman.nylon@gmail.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.


Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog.

 

 

       


 

Logo Menu NylonMode.com V3.2 xs

 www.Nylon-Mode.com

Suivez l'actualité Lingerie

et les collections Bas & Collants

 

 

 

 

SATINBOX

Découvrez www.SATINBOX.net

 

Satinbox-Passion-Rose---transp-copie-1.png

SATINBOX   Passion

 

Satinbox-Volupte-Ivoire---transp.png

SATINBOX   Volupté

 

Satinbox-Glamour-xs-transp.png

SATINBOX   Glamour

 

 

Un nouveau concept de boîtes de rangement

avec l'intérieur satiné, pour votre Lingerie,

vos + beaux dessous, vos bas & Collants.

 

satincube-xs-trans.png

 

Une création & une exclusivité Nylon-Mode.com

Offrez-vous le luxe d'un rangement soyeux

pour un plaisir pratique au quotidien

 

Découvrez www.SATINBOX.net

 


Recherche ???

Articles Féminité & Féminisme

Articles Portraits de Femmes

Ordre de la Jarretelle

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, nous avons lancé l'initiative d'une confrérie nommée "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Nos statuts sont en cours de rédaction.

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4


Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

 

Blogs & Coups de coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 

 
femmemajuscule.jpg
causette-34.jpg

rose-magazine-3-copie-1.jpg



Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques.

Inspiration, parfois même coup de foudre, souvent une amitié qui commence avec des mots, une ambiance.

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

enfinmoibordeaux-relooking.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

lesfillespensentque une belle plume

mindalicious.fr géniale modeuse

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

leblogdelalilloise une belle dynamique

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

misspandora.fr fée de mode

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

citizencouture.com la mode online

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !

 

NYLON MODE Team travaille sur un livre des bloggeuses mode (2013)

en langue française, voir NYLON-MODE.com

 


Articles Bas Nylon

Bas Nylon & Collants

Accessoires MODE pour vos Jambes

Un monde des marques actuelles, françaises et internationales, mais aussi des références vintage (articles du dimanche) pour explorer ce monde indispensable à l'élégance de vos tenues Mode.

CERVIN YVES ST LAURENT

NYLON D'OLIV   PHILIPPE MATIGNON

CHANTAL THOMASS  GIO ARISTOC

WOLFORD  LE BOURGET

DIOR  CETTE  CLIO

JONATHAN ASTON  MARIEANTOILETTE

FALKE KUNERT AMORALLE

LES QUEUES DE LA SARDINE  FARELL

SECRETS IN LACE GERBE

ELEGANTI  DIM  PRETTY POLLY

TRASPARENZE CAROLINE B

LA PERLA  PIERRE MANTOUX

VENEZIANA FOGAL

CHARNOS  PAMELA MANN

LEG AVENUE LEVANTE

EMILIO CAVALLINI WELL

GOLDEN LADY   CHESTERFIELD

LOVE ME  OROBLU  LEVEE

LUISA MARIA LUGLI   MURA 

SILKY  GATTA  FIORE  ERGEE

ZOHARA DD  BERTHE AUX GRANDS PIEDS

CALZEDONIA   BONNIE DOON

 

Plus d'infos sur NYLON-MODE.com

Féminités & Mode

  • : Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • : Univers évanescent sur vos Féminités, votre mode, votre interprétation quotidienne, avec des voiles légers sur vos jambes. Labyrinthe capitonné de glamour, de Sensualité, marquées par vos coutures sur vos bas Nylon. Ambiance parfumée d'élégance et de volupté, pour rendre hommage aux Femmes, chaque jour, avec des billets d'humeur chic, des portraits de Femmes, des instants de vie et des regards. Glamour toujours.
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Aimez-vous, Aidez les !

 

Cancer, trop proche de nous .

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

 

Aimez vous les uns et les autres

 

 

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous !

Protégez-vous !

ruban-rouge-sida.jpg

Vivez !

RSS for you

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés