24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 07:18
Un simple baiser

L'hiver n'en finit pas, il vit son mois le plus fort, le plus froid, le plus fou de ce vent qui nous empêche de voir devant nous, nous courbant sous nos parapluies. Il prépare aussi son mois de mars, de giboulées, de soleil en fines gouttes, en chaleur faussement chaude, doucement lègère, en mode qui voudrait se découvrir et finalement reste sous plusieurs épaisseurs.

 

J'aime les saisons, mais je l'aime plus encore en toutes saisons, elle, cette femme, cette inconnue pour vous, ma compagne depuis plusieurs années. Là, je suis sûr de bientôt l'embrasser, dès ce soir, aujourd'hui, et si je ne suis pas là tous les jours, je lui glisse souvent des bises par sms, par email, par téléphone. Un peu désuet direz-vous !

 

Peut-être mais j'assume mes sentiments comme j'assume mes larmes, mes doutes, mes faiblesses car si je suis un homme, un mâle, je reste un humain, un être sensible, fragile même. Et tous les jours, le plsu souvent, je pense à elle, je respire tranquillement en faisant cette pause invisible pour elle, je gonfle mon corps, je libère mon coeur pour la sentir proche de moi.

 

Un simple baiser
Un simple baiser

Mais vous, messieurs, mesdames, compagnes, compagnons, maris, amants, amoureuses et amoureux, pensez-vous à ce petit baiser du matin, celui qui donne le parfum de l'autre, garde la trace de son rouge à lèvres juste avant de se quitter pour le travail. Non la routine, vous donne une nette préférence pour les habitudes inutiles, pour un silence, quelques mots, une radio ou un téléphone, un autre monde, alors que la beauté est là quotidienne, sans lassitude, sans aucun compromis mou. Je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles s'aiment et ne devraient jamais oublier ce baiser du matin, celui du midi, celui du soir, en rentrant, en se collant à l'autre pour regarder un film, pour l'encourager dans ses études longues, pour lui signifier que l'on est là, pour lui faire partaer son parfum, le vôtre, le sien, pour choisir un livre et l'aimer encore en passant, pour le provoquer vers des joutes pleines de lèvres et de douceur. 

Jeunes, vieux, entre les deux, femmes ou hommes, entre eux, entre nous, il est si bon de sourire et juste après de s'embrasser. 

 

C'est anecdotique, du moins apparemment, pour ceux qui ne se regardent déjà plus beaucoup, qui s'oublient avant de s'apercevoir que le goufre est trop grand, leurs vies trop éloignées, mais pour tous les autres, les nouveaux couples, les jeunes duos, les vieux sages, les amoureux transis, les fusionnels, les complices de toujours, les coups de foudre, il est bon de s'embrasser.

 

Juste transmettre, sans mots, mais aussi avec, le silence parle parfois, le regard surtout, les mains, les bras, ce tout qui donne un mouvement vers deux corps, par-dessus, par-dessous, par devant, sur le côté, dans toutes les positions, sur toutes les lèvres, à pleine bouche, il est bon de s'aimer, de le montrer, de perdre son souffle, pour donner des sentiments.

 

Tous les jours, par tous les moyens, toujours s'aimer.

 

Simplement un baiser.

 

 

Nylonement

Un simple baiser

Partager cet article

23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 07:26
Partir deux jours

Il y a toujours les rêves fous, les instants magiques que notre imaginaire sur-activent en  nous. Même avec l'option impossible de gagner au loto, pour vos envies les plus folles, pour vos délires sans limites.

 

Et puis, il y a ce coup de fil d'une amie, passionnée de peintures, d'art en général qui vous invite à prendre votre passeport, une mini-valise et vous attend dans deux heures deevant chez vous avec un taxi. Vous n'aviez rien à faire, et puis elle vous a dissuadé de toute autre envie durant le week-end. Oublions le frigo vide, les copains qui se décident jamais pour une sortie ou une bonne séance de cinéma. Pas de famille Bélier, pas d'excuses impossiblees pour justifier votre nième flemmardise pour ne pas courir, pour ne pas sortir. Elle sonne, elle est en bas, avec son trench, son sac et le taxi.

 

Direction l'aéroport, New-York, la ville, les avenues, les bars, les nuits et le shopping, mais aussi les galeries d'art, les copains musicos que vous avez déjà vu vautrés chez elle, le soir, le jour, dormant avec le décalage. Pluiee et ciel gris, adieu Paris, direction les nuages.

 

Partir deux jours
Partir deux jours
Partir deux jours

 

Pourquoi vous êtes là ? parce qu'elle a choisi un jour d'arrêter la fac de droit pour montrer ses gambettes, son nez, son dos, ses fesses, sa cambrure, son corps en devenant mannequin. Une passion, un passe-temps surtout un gagne-pain quand on a le bonheeur de naître quasi parfaite, de ne rien faire pour rester svelte, en se gouinfrant des viennoiseries, een lisant dees livres sans faire de sport. Bref elle avait un potentiel, une femme l'a reperée, castée et depuis, elle vit heureuse. Un peu seule aussi, dans les voyages, dans un milieu photo un peu snob ou trop branché pour l'intello qu'elle reste. Finalement elle continue ses études de droit par correspondance, pas assidue mais motivée.

 

Surtout elle partage ses envies, ses goûts et puis quand le vide l'obsède, elle revient vers moi, sa meilleure amie. Toujours. Elle a vu mes diplômes, mon studio, mon appart, mon jules, mon bébé, le départ de mon jules, mon gosse et mon boulot entre quainzee dossiers importants. Elle aime venir dormir sur le canapé du salon, tout simplement, un endroit avec une vraie vie normale, selon elle. 

 

Alors là je suis dans l'avion, sur un siège, tranquille, elle parle de notre périple, de notre sortie, dee nos deux jours, de tout, de nous ausssi, de nos souvenirs, du temps qui passe trop vite. Deux jours là-bas, mon fils avec son père, deux jours pour voir de l'art et respirer un autre air.

 

Folie, rêve ?

Amitié simplement !

 

 

Nylonement

Partir deux jours

Partager cet article

21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 18:42
Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole

J’aime rêver, un acte encore libre et sans impôts, passant de blog en blog, surfant sur les mots et les images.

Et puis parfois il y a un arrêt, une pause entre deux images ou  deux emails, un soudain coup de cœur, une douceur profonde. Une belle intensité ! Une bulle qui éclate et cette suspension temporelle qui fige mon regard, emporte mes pensées dans d’autres mondes.

 

Olivier Carole m’a permis de partager cette magie, plusieurs fois. Un photographe visible sur le net, eet si nous en parlions avec lui.

 

 

Gentleman W. : Vous êtes photographe, comment êtes-vous tombé dans ce chaudron magique ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : C’est un peu long à raconter, mais pour résumer, je crois que j’ai toujours été photographe au fond de moi. (Je me suis toujours amusé à photographier certains moments dans mon esprit, librement.)

Et ensuite c’est le hasard ou une opportunité.

 

 

Gentleman W. : D’ailleurs est-ce votre métier ou un passe-temps dévorant ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Un peu des deux, j’aimerai que ce soit ma profession (c’est à dire pouvoir en vivre financièrement parlant) mais pour le moment je n’ai que quelques contrats de temps à autres.

 

 

 

Gentleman W. : Quel a été votre première fois … en photo bien sûr ? Premiers clichés, premiers pas

Olivier Carole (Sweetphotos) : Ma première fois photographique… avec un modèle, car sinon ce sera les classiques photos de famille.

Pour une réelle première fois avec une modèle, c’est encore une histoire compliquée à croire que je ne fais jamais rien de simple. Donc c’était séance organisée avec un ami proche (qui est aussi photographe) et la séance s’est déroulée dans un Bowling de ma ville. Or ce jour-là, il y avait deux modèles, elles avaient pour pseudo (Rovika Pearl et Delly Moon). Je me rappelle encore, c’était un mélange d’excitation et de peur (la peur de ne réussir à sortir les photos que j’imaginais, et surtout celle de mal faire).

Pour cette première fois avec le recul, j’aurai dû choisir des filles de mon entourage.

 

 

 

Gentleman W. : Magicien vous êtes aussi ! j’ai partagé régulièrement vos photos sur ma page fb, Vous donnez une magie à la vie réelle. Est-ce votre regard quotidien sur le monde ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Je dirai que oui, c’est un peu ma manière de voir les choses, et les personnes qui m’entourent. Je ne dirai pas que je donne de la magie mais simplement que j’aime voir le bon coté des choses, j’aime regarder les femmes qui m’entourent (dans les transports en communs par exemple) et les imaginer dans une séance photo, j’aime imaginer la sensualité qui pourrait s’en dégager.

 

 

 

Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole

 

 

Gentleman W. : Une vision d’ailleurs plutôt en couleurs ou en noir et blanc ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Cela dépend de ma période artistique, j’ai d’abord tout vu en couleurs et puis je suis subitement sans savoir pourquoi passé à une période au noir et blanc, je suis actuellement dans cette période de noir et blanc.

 

 

Gentleman W. : Je ressens une émotion, une approche visuelle de la féminité, de sa diversité dans vos photos, proche de la mienne en mots, Vous concevez comment votre potion magique avec un modèle ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : En fait, j’en sais rien est ce que j’ai de très jolis modèles ou est ce le hasard, J’en sais rien. En fait je n’ai qu’une idée en tête lors de mes séances faire ressortir la beauté de mon modèle. J’ai besoin une fois la séance finie qu’elle se sente belle au travers de mes clichés. Il m’est déjà arrivé de refaire une séance avec un modèle, juste parce qu’elle ne se trouvait pas top lors de la séance. Mais je l’ai surtout fait parce que j’ai senti, qu’elle était prête à me faire confiance, car lors de la 1ère séance, elle avait tout voulu diriger. Ça c’est mon meilleur profil, comme ça c’est bien au finale (Nous sommes dans l’époque des selfies lol) elle voulait poser et faire les photos comme elle souhaitait. La 2ème séance s’est beaucoup mieux déroulé et du coup, elle a été super satisfait de la séance.

 

 

Gentleman W. : Votre dernière série en cours, Plus qu’un coup de cœur, avec des danseuses dans la rue, partout dans des lieux de vie, si magnifiques, quelles idées derrière ?

Olivier Carole (Sweetphotos): Une exposition, oui j’aimerai exposer donc je profite de cette interview pour lancer un appel, je n’y connais rien en matière d’organisation d’exposition mais j’aimerai exposer donc pour cela j’aimerai si possible trouver un espace ou je pourrai exposer une fois que la série sera terminée.

 

 

 

Gentleman W. : Une vision d’ailleurs plutôt en couleurs ou en noir et blanc ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Cela dépend de ma période artistique, j’ai d’abord tout vu en couleurs et puis je suis subitement sans savoir pourquoi passé à une période au noir et blanc, je suis actuellement dans cette période de noir et blanc.

 

 

Gentleman W. : Je ressens une émotion, une approche visuelle de la féminité, de sa diversité dans vos photos, proche de la mienne en mots, Vous concevez comment votre potion magique avec un modèle ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : En fait, j’en sais rien est ce que j’ai de très jolis modèles ou est ce le hasard, J’en sais rien. En fait je n’ai qu’une idée en tête lors de mes séances faire ressortir la beauté de mon modèle. J’ai besoin une fois la séance finie qu’elle se sente belle au travers de mes clichés. Il m’est déjà arrivé de refaire une séance avec un modèle, juste parce qu’elle ne se trouvait pas top lors de la séance. Mais je l’ai surtout fait parce que j’ai senti, qu’elle était prête à me faire confiance, car lors de la 1ère séance, elle avait tout voulu diriger. Ça c’est mon meilleur profil, comme ça c’est bien au finale (Nous sommes dans l’époque des selfies lol) elle voulait poser et faire les photos comme elle souhaitait. La 2ème séance s’est beaucoup mieux déroulé et du coup, elle a été super satisfait de la séance.

 

 

Gentleman W. : Votre dernière série en cours, Plus qu’un coup de cœur, avec des danseuses dans la rue, partout dans des lieux de vie, si magnifiques, quelles idées derrière ?

Olivier Carole (Sweetphotos): Une exposition, oui j’aimerai exposer donc je profite de cette interview pour lancer un appel, je n’y connais rien en matière d’organisation d’exposition mais j’aimerai exposer donc pour cela j’aimerai si possible trouver un espace ou je pourrai exposer une fois que la série sera terminée.

 

 

 

 

Gentleman W. : Une belle initiative que de mêler la vie réelle à une vision artificielle, voire poétique. Une vision d’ailleurs plutôt en couleurs ou en noir et blanc ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Cela dépend de ma période artistique, j’ai d’abord tout vu en couleurs et puis je suis subitement sans savoir pourquoi passé à une période plus en noir et blanc. J'y suis encore dans cette période de noir et blanc mais rien n'est figé.

 

 

Gentleman W. : Je ressens une émotion, une approche visuelle de la féminité, de sa diversité dans vos photos, proche de la mienne en mots. Vous concevez comment votre potion magique avec un modèle ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : En fait, j’en sais rien. Est-ce que j’ai de très jolis modèles ou est-ce le hasard, j’en sais rien. En fait je n’ai qu’une seule idée en tête lors de mes séances faire ressortir la beauté de mon modèle. J’ai besoin une fois la séance finie qu’elle se sente belle au travers de mes clichés. Il m’est déjà arrivé de refaire une séance avec un modèle, juste parce qu’elle ne se trouvait pas top lors de la séance. Mais je l’ai surtout fait parce que j’ai senti, qu’elle était prête à me faire confiance, car lors de la 1ère séance, elle avait tout voulu diriger. Un équilibre difficile entre le ressenti, la miseee en scène, des deux côtés de l'objectif. "Ça c’est mon meilleur profil", "comme ça c’est bien au final" (Nous sommes dans l’époque des selfies lol) elle voulait poser et faire les photos comme elle souhaitait. La 2ème séance s’est beaucoup mieux déroulée et du coup, elle a été super satisfaite de la séance.

 

 

Gentleman W. : Votre dernière série en cours, plus qu’un coup de cœur, avec des danseuses dans la rue, partout dans des lieux de vie, si magnifiques, quelles idées derrière ?

Olivier Carole (Sweetphotos): Une exposition, oui j’aimerai exposer donc je profite de cette interview pour lancer un appel. Je n’y connais rien en matière d’organisation d’exposition mais j’aimerai exposer donc pour cela j’aimerai si possible trouver un espace où je pourrai exposer une fois que la série sera terminée.

 

 

 

 

 

Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole

 

Gentleman W. : Vous semblez mettre un point d’honneur à rendre belle, toutes les femmes qui vous croisent. Une philosophie cachée ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Philosophie, non rien de Philosophique, c’est juste ma manière à moi d’aimer, les femmes.

 

Gentleman W. : Brillante valeur que vous avez là, qui se voit dans tous vos clichés, et avec lees mots sur vous, échangés avec vos modèles. 

D’autres défis pour 2015 ? d’autres passions peut-être ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Oui je suis un fan de foot et de sport Automobiles mais malheureusement j’ai du mal à faire ressortir la beauté des voitures.

 

 

Gentleman W. : Les courbes de carrosseries sont différentes, moins parlantes, moins sensuelles. Il me semble. 

Et si vous deviez organiser un dîner de folie, quels invités (amis, amies, vip, …), quel endroit, quelles folies ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : lol, je suis un mec super simple donc pas de VIP, mes amis les plus proches, ma famille proche et histoire que ce dîner reste ancré dans nos esprits, je choisirai un lieu magique. Alors là, tout de suite dans Paris, je pense à un dîner au restaurant Jules Verne en haut de la Tour Eiffel. Après avec une balade de nuit avec des bullescc de champagne dans Paris, dans un ou plusieurs bus impériaux (je viens de le faire, c’est juste magique surtout durant la période de Noël où toutes les avenues sont magnifiquement décorées).

 

 

Gentleman W. : Le bas nylon, sujet du dimanche sur ce blog, comment le percevez-vous dans la mode actuelle ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : Comme un accessoire à fort potentiel sensuel. C’est un accessoire que j’utilise peu, mais que j’aime beaucoup, j’adorerai réaliser une séance avec une femme fan de cette accessoire, je dirai même une femme fétichiste. Car il faut savoir l’accorder, et l’utiliser à bon escient.

 

 

Gentleman W. : Et votre définition de la Féminité ?

Olivier Carole (Sweetphotos) : La féminité pour moi c’est un tout. Une femme féminine c’est un état d’esprit cela peut aller de la Pin Up très sensuelle, à la femme très masculine avec le détail qui va faire la différence et la rendre féminine.

 

Gentleman W. : Merci Olivier, la beauté suit les différents chemins de votre travail esthétique, avec votre sourire, vos envies et vos projets, et de beaux duos avec vos modèles. A bientôt pour une exposition !

 

Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier CaroleInterview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole

Interview : Olivier Carole

blog / site : www.sweetphoto.book.fr 

et www.facebook.com/Sweetphotos/photos_stream

Interview : Photographe Olivier CaroleInterview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier Carole
Interview : Photographe Olivier CaroleInterview : Photographe Olivier Carole

Partager cet article

20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 06:34
Partir quelques jours

La météo était à la pluie, les nuages se sont séchés, le soleil est revenu, le froid reste, l'hiver se prolonge, c'est un mois de février. Et comme les autres jours de l'année, vous vous aimez, vous travaillez, chacun de votre côté, tout en restant en contact via le téléphone et quelques sms. Certes aujourd'hui, vous l'accompagnez jusqu'à la gare, une réunion, un court voyage, une séparation, qui n'est pas souffrance, mais juste un rappel que l'autre peut vous manquer.

 

Alors pour qu'elle soit toujours près de moi, proche de mes pensées, et plus encore présente quand le téléphone ne peut me donner le son de sa voix, quelques mots. Je l'ai toujours avec moi, en photo, oui mais avec un bonus si dimensionel, si réaliste. Là près de moi, je peux fermer les yeux et la sentir. Son parfum, sa peau, son cou, ses cheveux mi-longs si doux, ce mélange humain unique qui fait de cette fragrance et de son corps, un fin dosage d'éternité dans laquelle j'emmenerai me perdre.

 

J'adore ce bisou-là juste avant de partir, juste en revenant, là dans son cou, près de sa gorge, sans oublier ses lèvres rouges.

 

Partir quelques jours

 

Alors même si je m'éloigne, dans ma poche, j'ai un mouchoir, un vrai carré de coton ancien, souple et tendre, gorgé de son parfum. Je peux à tout moment, me prednre une dose, une profonde goulée d'elle. Les moments sont moins longs, les soirées d'hôtel après nos discussions longues au téléphone, différentes, car avant de dormir, je prends mon coeur sous mon nez.

 

Elle est toujours là, mon imagination fait le reste, mais jamais ne se trompe, car c'est le sien uniquement. Une persistance fidèle à sa silhouette, à son sourire, à ses robes, sa douceur, sa façon si unique d'être femme.

 

Nous avons croisé un jour ce parfum ensemble, il ne la quitte plus, nous ne quittons plus. Juste quelques jours, avant de la serrer de nouveau dans mes bras. Et sentir son corps, son parfum, son coeur.

 

 

Nylonement

Partir quelques jours

Partager cet article

NYLON-VOLUPTE ??

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !

 

Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances néo-rétro et du glamour toujours, je partage avec vous cette vision du chic et de cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

Gentleman W 

Qui êtes vous ?  ou Qui est Gentleman W ? 

gentlemen-w-xs.jpg

 

 

Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

 

 

COPYRIGHTS

Les photos sont ici uniquement à titre non marchand comme l'ensemble de ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite un souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email gentlemanw@nylon-volupte.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.

 

Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog avec son lien.

 

Recherche ???

SATINBOX

Découvrez www.SATINBOX.net

 

Satinbox-Passion-Rose---transp-copie-1.png

SATINBOX   Passion

 

Satinbox-Volupte-Ivoire---transp.png

SATINBOX   Volupté

 

Satinbox-Glamour-xs-transp.png

SATINBOX   Glamour

 

 

Un nouveau concept de boîtes de rangement

avec l'intérieur satiné, pour votre Lingerie,

vos + beaux dessous, vos bas & Collants.

 

satincube-xs-trans.png

 

Une création & une exclusivité Nylon-Mode.com

Offrez-vous le luxe d'un rangement soyeux

pour un plaisir pratique au quotidien

 

Découvrez www.SATINBOX.net

 


Aimez + Aidez

 

Cancer, trop proche de nous.

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

www.ligue-cancer.net

Aimez vous les uns et les autres

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous,

Protégez-vous !

Vivez !

ruban-rouge-sida.jpg

 

www.info-depression.fr

 

 

Articles Récents

  • Un simple baiser
    L'hiver n'en finit pas, il vit son mois le plus fort, le plus froid, le plus fou de ce vent qui nous empêche de voir devant nous, nous courbant sous nos parapluies. Il prépare aussi son mois de mars, de giboulées, de soleil en fines gouttes, en chaleur...
  • Partir deux jours
    Il y a toujours les rêves fous, les instants magiques que notre imaginaire sur-activent en nous. Même avec l'option impossible de gagner au loto, pour vos envies les plus folles, pour vos délires sans limites. Et puis, il y a ce coup de fil d'une amie,...
  • Interview : Photographe Olivier Carole
    J’aime rêver, un acte encore libre et sans impôts, passant de blog en blog, surfant sur les mots et les images. Et puis parfois il y a un arrêt, une pause entre deux images ou deux emails, un soudain coup de cœur, une douceur profonde. Une belle intensité...
  • Partir quelques jours
    La météo était à la pluie, les nuages se sont séchés, le soleil est revenu, le froid reste, l'hiver se prolonge, c'est un mois de février. Et comme les autres jours de l'année, vous vous aimez, vous travaillez, chacun de votre côté, tout en restant en...
  • Tu es devenue grande
    Toi, que j'ai vu naître, crier et téter avec un ravissement certain dans tes yeux, tu as bien grandi depuis. Non seulement la taille, quand maintenant encore dans une complicité dont tu décides suivant tes humeurs, tu me demandes de te sécher les cheveux....
  • Derrière la fenêtre
    Le temps passe, le ciel reste blanc, l'hiver signe définitivement sa longueur, absorbant au passage la lumière qui nous donne l'énergie, cette dynamique intérieure pour mieux respirer. Je souffle, la buée envahit la vitre, le flou devient le sens premier...

ORDRE de la JARRETELLE

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, nous avons lancé l'initiative d'une confrérie nommée "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Nos statuts sont en cours de rédaction.

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4


Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

 

Coups de Coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 
causette-34.jpg
 
rose-magazine-3-copie-1.jpg
 
 
 
Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement sur leurs blogs, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques. Inspiration passgère, amitié ou même coup de foudre, souvent un univers de mots, de douceurs et de libertés ...

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

le-blog-enfin-moi.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

mindalicious.fr géniale modeuse

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

citizencouture.com la mode online

misspandora.fr super-fée de mode

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !