Nylon 50-60

Dimanche 10 août 2014 7 10 /08 /Août /2014 12:08

Dans mon stock de photos de pochettes ou de publicités de bas nylon, dont la provenance varie des années 40 à 70, le choix est très divers. 

Les graphismes de chaque époque marquent les changements de décennies, avec la révolution en marche de la réclame devenant publicité, les mots vendeurs, les gros titres, les accroches les plus fantaisistes.


Elastique, le nouveau nylon devient encore plus souple, plus enveloppant, tricoté pour concevoir des bas sans couture, et bientôt déjà les premiers collants dès le milieu des années 60. 

Les arguments sont le prix, la qualité, la performance et la marque avec un nom innovant, pas toujours inspiré.


 

-T2eC16V--w0E9szNZI--BRQh-YuHjQ--60_57.JPG

Argument prix pour ce nylon 1er choix

 

 

-T2eC16RHJHgE9n0yFmj-BRPgZJSMNQ--60_57.JPG

Le bas nylon suit la musique

 

 

--KGrHqN--rUFEt99Go5jBRnf34bwdw--60_57.JPG

Un bas élastique sans égal, un vrai miracle

d'autant que cette paire de bas était fabriqué en RDA (ex allemagne de l'est)

 

 

--KGrHqZHJCQFCU6uHR7KBQv5zDcEfQ--60_57.JPG

Le bas Tex "compétition" avec les anneaux olympiques

 

 

--KGrHqIOKiYE1dZ-bfQzBNfyI-s28---_12.JPG

Elégante mise en scène pour les bas nylon mousse

(super élastique, taille unique souvent, le discount du bas nylon)

 

--KGrHqMOKnQE1Rl-hilnBNfheqctC---_12.JPG

 

 

Nylonement

 

Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Dimanche 27 juillet 2014 7 27 /07 /Juil /2014 10:30

Une idée, une folle idée de partage, depuis le début de ce blog, depuis cinq ans déjà, une envie de collecter des photos uniquement de vos bas et de vos pochettes de bas vintage. Un acte fédérateur, non pas centralisateur, mais totalement participatif pour que chacun et chacune puissent nourir le musée virtuel des bas nylon.

 

Notre cible : les bas nylon, en premier lieu les véritables bas nylon diminués à coutures, ceux nés dans les années 40 et 50, mais aussi par esprit d'puverture, les bas nylon des années 60, voire 70 ou 80 ou 90. Les matières s'éloignent alors du véritable nylon cristal, si fin, si ultra-doux, si crissant et si peu étirable, vers des fils plus souples, plus aptes à envelopper vos jambes jusqu'aux cuisses.

 

Depuis 5 ans déjà, de nombreuses marques, inconnues ou connues, françaises ou internationales, ont défilé sur ces pages, continuons ensemble. Aujourd'hui les photos sont un mélange de clichés du net, de photos personnelles et de photos envoyées par un couple amateurs de bas nylon. Merci chers "OkJaime", vous m'avez fait un don que je partage un peu aujourd"hui, bientôt un autre dimanche, pour que tous, nous puissions voir, comprendre, sourire, savourer ces instants vintage, souvent pleins de poésie et de nostalgie.

 

Les Bas Dimanche, nés dans les années 50, devenus ensuite Dim.

 

A l'origine, un ingénieur Bernard Gilbertsein, passionné de filage mais plus encore de tissage dans la région de Troyes. Il fonde la société BéGy, qui tricote des bas avec du nylon dès 1953, avec le lancement du Bas Dimanche en 1958. L'innovation est toujours présente, avec le lancement des premiers bas sans couture (oui alors cette ligne verticale élégante, était contraignante car souvent elle tournait). Mais ainsi c'est aussi le passage à des matières plus souples, tissés, des variantes vers ce que nous appelerons les bas mousse aussi, puis dès 1969 vers les collants. La marque Dimanche deviendra Dim à l'initiative du roi de la publiclité moderne, la patronde Publicis, dès 1962.

Dim aura toujours été innovant soit avec la technique comme dans les années 80 avec le lancement des DimUp, mais surtout des campagnes publicitaires et un marketing dans l'air du temps.

 

Bas-Nylon3-0291b.JPG

Bas-Nylon3-0293.JPG

Bas Dimanche, une garantie 3 mois, et même un remplacement ...

et de bons conseils pratique pour l'entretien

dim-anche.jpg

 

 

 

Bas-Dimanche.jpg

Les Bas DIM vendus à l'unité

 

 

 

dim4.png

 

dim5.png

 

dim0.png

 

 

dim2.png

 

dim.jpg

 

dimanche2.JPG

les Bas Dimanche pour une maman, un cadeau ...

 

dimanche.JPG

Le Dim'secours, un troisième bas pour compléter la paire !

 

 

Publicité Bas Dimanche Dim'secours 1962

 

 

Dimanche-pin-up.JPG

Objet publicitaire Bas Dimanche sans couture

Merci à ce blog pour les informations vintage 

sur le secteur bonneterie :

oeil-americain2.blogspot.fr/2014/06/bas-dimanche-devient-dim

 

 

 

Nylonement



Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Dimanche 20 juillet 2014 7 20 /07 /Juil /2014 12:11

Pour compléter avec pédagogie notre musée du bas nylon (virtuel car accessible 24h/24 comme tous les articles de ce blog, et receveur de toutes vos photos personnelles de pochettes, de publicités ou de bas vintage), je souhaitais partager avec vous des objets trouvés par ma compagne, sur le net ou lors des brocantes.

 

En premier lieu, des bas indémaillables, des bas noirs à couture, livrés ici dans une boîte en bakélite (un plastique primaire lisse et cassant) probablement de la fin des années 50, début 60. La marque est le BAS TISSE, qui par son intitulé donne le ton d'un bas tissé et non comme les bas nylon, un bas tricoté. Sa texture est certes agréable mais elle n'est pas de la même douceur que les plus beaux nylon cristal à couture actuels ou vintage. Les explications d'époque vantent les mérites nombreux d'un bas qui ne filera, qui durera toute la saison, car c'est "le plus solide du monde".

Savoureuse anecdote !

Choix nouveau aussi avec l'arrivée de ces bas sur le marché, souvent plus chers mais plus durables malgré ces 15 deniers. Une régression malgré tout en qualité du toucher.

 

Bas-Nylon3-0017.JPG

 

 

Bas-Nylon3-0018.JPG

 

 

Bas-Nylon3-0021.JPG

 

 

Bas-Nylon3-0020.JPG

 

Bas-Nylon3-0027.png

 

 

Et comme il n'aurait pas été juste de vous parlé de bas indémaillables sans vous parler de remaillage. Spécialités de petites mains expertes, souvent compléments de revenus pour des couturières ou des femmes au foyer, le remaillage était une seconde vie offerte à des bas en soie, puis en nylon, car n'oublions pas que ceux-ci coûtaient assez cher pour un budget d'un ménage non bourgeois. Alors les femmes donnaient à des remailleuses, des petites boutiques où l'on cousait avec le fil de la même teinte, avec une aiguille spéciale, annexée à un crochet fin, les deux bords incriminés. Suivant l'état et le vécu, mais aussi la taille de l'incident, le remaillage était quasi invisible, ou ressemblait à une surépaisseur verticale sur le fond transparent du voile de nylon. La richesse conditionnait le taux de remplacement des bas, mais aussi le nombre de ravaudage de ceux-ci.

 

Bas-Nylon3-0015.JPG

 

Vous pourrez noter le nom inspiré du produit "la tombapic", une aiguille à remmailler les bas automatiquement (automatique relatif ...). Le terme "remailler" peut s'écrire aussi "remmailler", ou "ravauder", "recrocheter" ou "marveliser" (cette dernière extension est due à une machine Marvel utilisée par la marque de bas Vitos, qui "effaçait les fils tirés" terminologie étrange. voir ci-dessous la machine à la foire de Paris).

 

 

Pour des informations complémentaires et complètes, je vous conseille ce lien :

www.memoirecivaux.msh-paris.fr/dossiers/1-commerce-et-artisanat/dossier-sp%C3%A9cial-les-remailleuses.aspx

 

mais aussi cette vidéo complète qui montre l'action de ramaillage (tant pour les bas de soie que de nylon) :

 


 

Nylonement

Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 5 commentaires
Dimanche 6 juillet 2014 7 06 /07 /Juil /2014 14:12

Rayonne, soie artificielle, viscose ... plusieurs noms ou définitions pour une matière simialire, même si les puristes trouveront une légère différence soit technique, soit tactile.

 

citiba-00.jpg


 

Mais revenons dans le passé, pas celui des chevaliers et autres rois de France habillés de chausses hautes de soie brodées, ou les temps ou le lin ou le coton enveloppaient les jambes masculines et parfois féminines. Remontons donc au début du XXe siècle, la mode s'affirme depuis le XIXe siècle et même un peu avant en quittant les habits d'apparat des nobles pour aller vers les classes bourgeoises qui vivent, paradent, sortent le soir, et donc s'habillent. 

 

Les bas deviennent chaussettes plus ou moins hautes chez les hommes, de couleur noire majoritairement. Pour les femmes, ils deviennent en coton (parfois un peu rugueux mais d'un usage peu visuel car cacher sous les robes de travail ou de vie courante) avant de devenir en soie, avec des épaisseurs proches des 40-50 deniers actuels, donc semi-opaques ou opaques. Les premières découvertes du XXe siècle en chimie, avec ne palette très large allant des arômes aux gaz les plus variés, mais aussi des matières molles dont certaines deviendront fils. Ainsi vers 1920, via plus de quatre procédés possibles (plus ou moins coûteux et plus ou moins souples et/ou doux, voir référence de fabrication ici), la rayonne naît. Sa proximité avec la soie naturelle, la fait nommer "soie artficielle" au grand dam des professionnels de la première, qui nourissent les papillons, les vers à soie, avec une grande économie, notamment régionale comme dans les Cévennes.

 

 

citibas-000.jpg

 

 

 

citiba-1949.JPG

 

 

 

citibas-pub.JPG

 

La rayonne déplace la production, plus proche des zones forestières car c'est avec la pulpe du bois, d'abord les déchets puis du bois dédié uniquement à cette production, que les usines chimiques produisent les bobines. La matière primaire est la cellulose végétale. Le produit fini est la Rayonne. Très soyeuse, mate ou satinée, plus ou moins souple, elle donne un bas une fois tissé par les spécialistes, un bas plutôt opaque ou au mieux semi-opaque. Son nom chimique est la viscose, elle sera utilisée pour produire du tissu, au toucher soyeux, encore aujourd'hui, chaude au toucher. La soie artificielle devient "rayonne" en France, pays de grande production et de consommation. La transparence n'est pas du tout l'objectif, mais un prix plus accessible pour les clientes bourgeoises, en opposition avec les véritables bas de soie, puis pour les femmes des classes moyennes, qui recherchent alors le pratique et le confort avant tout. Point de transparence donc !

 

 Pour la consommation courante, sans une réelle volonté de séduction ou d'accessoire de mode visible, mais un simple complément, la production va s'accroître de façon très significative, d'autant plus que la soie restera bloquée au Japon, principal pays producteur, et deviendra fort chère en comparaison. Puis dès les années 40, le bas nylon, sa fibre synthétique et toutes ses déclinaisons  (voir infos ici pour le bas nylon, ici pour les autres fibres) vont envahir le marché, américain, européen, français avec une reconversion dans les régions de production.

 

 

WEB_CHEMIN_7600_1268664676.jpg

 

 

WEB_CHEMIN_7589_1268664411.jpg

 

 

Vous pourrez en trouvez encore aujourd'hui, dans des ventes vintage, des brocantes, ce n'est pas de la soie, donc ne payer pas le prix fort, mais vous aurez une matière unique entre les doigts. D'ailleurs, je vous encourage à tester au simple toucher : la soie, le nylon cristal, le nylon lycra, la rayonne. Chacune a son aspect tactile et fluide, sa transparence (même si l'on peut filer certaines avec des deniers ultra-fins), sa chaleur au contcat de votre peau, son soyeux, et surtout ses reflets et sa tension toute particulière. Une expérience que j'aimerai faire partager prochainement comme certains dégustent des grands vins, ce serait là, des grands millésimes de matières, des bas vintage. Un atelier "bas vintage" avec cent ans de matières, de douceurs, de finesse, intéressées par une séance toucher, puis essayages ?

 

 

Pour vous encourager, je vous propose cette exposition et ce musée à ECHIROLLES, proche de Grenoble, le musée du VISCOSE. Un lieu unique, une ancienne usine de production, toute l'histoire d'une ville vivant entre 1927 et 1989, avec près de 3000 ouvriers textiles, autour de la RAYONNE.

www.musee-viscose.fr/1110-le-musee.htm

 

telechargement--6-.jpg

 

www.graphisme-echirolles.com/francais/actualite/expositions.htm

 

Avec le regain de l'écologie actuelle, où chacun cherche un moyen de substituer le pétrole et ses dérivés pour des matières végétales plus propres, la rayonne revient avec une nouveauté, elle serait maintenant envisagée avec de la pulpe de bambous. Belle idée, mais attention, si les procédés se sont franchement améliorés depuis le début du siècle dernier, il faut encore beaucoup de matières polluantes pour traiter la pulpe de bois ou de bambou. Et produire un végétal à outrance n'est pas écologique. Elle est plus soyeuse, plus malléable pour être intégrer avec d'autres matières comme le jersey pour sa fluidité, sa légereté.

 

 

Bas-Rayonne-.png

 

 

Nylonement

 

 


 


 


Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Dimanche 6 juillet 2014 7 06 /07 /Juil /2014 14:09

Rayonne, soie artificielle, viscose ... plusieurs noms ou définitions pour une matière simialire, même si les puristes trouveront une légère différence soit technique, soit tactile.

 

citiba-00.jpg


 

Mais revenons dans le passé, pas celui des chevaliers et autres rois de France habillés de chausses hautes de soie brodées, ou les temps ou le lin ou le coton enveloppaient les jambes masculines et parfois féminines. Remontons donc au début du XXe siècle, la mode s'affirme depuis le XIXe siècle et même un peu avant en quittant les habits d'apparat des nobles pour aller vers les classes bourgeoises qui vivent, paradent, sortent le soir, et donc s'habillent. 

 

Les bas deviennent chaussettes plus ou moins hautes chez les hommes, de couleur noire majoritairement. Pour les femmes, ils deviennent en coton (parfois un peu rugueux mais d'un usage peu visuel car cacher sous les robes de travail ou de vie courante) avant de devenir en soie, avec des épaisseurs proches des 40-50 deniers actuels, donc semi-opaques ou opaques. Les premières découvertes du XXe siècle en chimie, avec ne palette très large allant des arômes aux gaz les plus variés, mais aussi des matières molles dont certaines deviendront fils. Ainsi vers 1920, via plus de quatre procédés possibles (plus ou moins coûteux et plus ou moins souples et/ou doux, voir référence de fabrication ici), la rayonne naît. Sa proximité avec la soie naturelle, la fait nommer "soie artficielle" au grand dam des professionnels de la première, qui nourissent les papillons, les vers à soie, avec une grande économie, notamment régionale comme dans les Cévennes.

 

 

citibas-000.jpg

 

 

 

citiba-1949.JPG

 

 

 

citibas-pub.JPG

 

La rayonne déplace la production, plus proche des zones forestières car c'est avec la pulpe du bois, d'abord les déchets puis du bois dédié uniquement à cette production, que les usines chimiques produisent les bobines. La matière primaire est la cellulose végétale. Le produit fini est la Rayonne. Très soyeuse, mate ou satinée, plus ou moins souple, elle donne un bas une fois tissé par les spécialistes, un bas plutôt opaque ou au mieux semi-opaque. Son nom chimique est la viscose, elle sera utilisée pour produire du tissu, au toucher soyeux, encore aujourd'hui, chaude au toucher. La soie artificielle devient "rayonne" en France, pays de grande production et de consommation. La transparence n'est pas du tout l'objectif, mais un prix plus accessible pour les clientes bourgeoises, en opposition avec les véritables bas de soie, puis pour les femmes des classes moyennes, qui recherchent alors le pratique et le confort avant tout. Point de transparence donc !

 

 Pour la consommation courante, sans une réelle volonté de séduction ou d'accessoire de mode visible, mais un simple complément, la production va s'accroître de façon très significative, d'autant plus que la soie restera bloquée au Japon, principal pays producteur, et deviendra fort chère en comparaison. Puis dès les années 40, le bas nylon, sa fibre synthétique et toutes ses déclinaisons  (voir infos ici pour le bas nylon, ici pour les autres fibres) vont envahir le marché, américain, européen, français avec une reconversion dans les régions de production.

 

 

WEB_CHEMIN_7600_1268664676.jpg

 

 

WEB_CHEMIN_7589_1268664411.jpg

 

 

Vous pourrez en trouvez encore aujourd'hui, dans des ventes vintage, des brocantes, ce n'est pas de la soie, donc ne payer pas le prix fort, mais vous aurez une matière unique entre les doigts. D'ailleurs, je vous encourage à tester au simple toucher : la soie, le nylon cristal, le nylon lycra, la rayonne. Chacune a son aspect tactile et fluide, sa transparence (même si l'on peut filer certaines avec des deniers ultra-fins), sa chaleur au contcat de votre peau, son soyeux, et surtout ses reflets et sa tension toute particulière. Une expérience que j'aimerai faire partager prochainement comme certains dégustent des grands vins, ce serait là, des grands millésimes de matières, des bas vintage. Un atelier "bas vintage" avec cent ans de matières, de douceurs, de finesse, intéressées par une séance toucher, puis essayages ?

 

 

Pour vous encourager, je vous propose cette exposition et ce musée à ECHIROLLES, proche de Grenoble, le musée du VISCOSE. Un lieu unique, une ancienne usine de production, toute l'histoire d'une ville vivant entre 1927 et 1989, avec près de 3000 ouvriers textiles, autour de la RAYONNE.

www.musee-viscose.fr/1110-le-musee.htm

 

telechargement--6-.jpg

 

www.graphisme-echirolles.com/francais/actualite/expositions.htm

 

Avec le regain de l'écologie actuelle, où chacun cherche un moyen de substituer le pétrole et ses dérivés pour des matières végétales plus propres, la rayonne revient avec une nouveauté, elle serait maintenant envisagée avec de la pulpe de bambous. Belle idée, mais attention, si les procédés se sont franchement améliorés depuis le début du siècle dernier, il faut encore beaucoup de matières polluantes pour traiter la pulpe de bois ou de bambou. Et produire un végétal à outrance n'est pas écologique. Elle est plus soyeuse, plus malléable pour être intégrer avec d'autres matières comme le jersey pour sa fluidité, sa légereté.

 

 

Bas-Rayonne-.png

 

 

Nylonement

 

 


 


 

Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Dimanche 29 juin 2014 7 29 /06 /Juin /2014 14:40

Je vous parlais hier du blog de CAMELINE, avec des articles très complets sur la mode, les dessous, les corsets au XIXe et XXe siècle, des dessins, des tableaux et des publicités anciennes. Entre les années 1900, la belle époque, les années folles, Cameline visite aussi les années 50 et 60, avec une exclusivité ici : MARILYN s'habillant de ses bas nylon, sous une petite robe noire. 

Des instants naturels pour cette époque, dans son intimité.

A découvrir entièrement sur le BLOG de CAMELINE.

 


Marilyn-Monroe---Ed-Feingersh---1955-9-copie-1.jpg

 

 

 

Marilyn-Monroe---Ed-Feingersh---1955-11.jpg

 

la suite ici : BLOG de CAMELINE

 

 

Nylonement


Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Dimanche 1 juin 2014 7 01 /06 /Juin /2014 09:48

Non, je ne vous avais pas oublié, les jours passent parfois un peu trop vite, mais pour vous faire partager un document de 1956, vous n'étiez pas à un jour près.

 

 

 

 

Vous apprécierez la "totale spontanéité" de ce test bien réel d'un bas nylon. Un parc, une élégante, un gentleman avec un tas d'outils divers et variés dans ces poches, et finalement une publicité digne d'une série Z. Mais comme ces instants filmés, de plus en couleurs, sont rares, je tenais à vous faire partager ce petit moment du passé.

 

 

J'attends vos commentaires.

 

Nylonement

Publié dans : Nylon 50-60 - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires

Votre Nylon-Volupté.com

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !


 

 ruban_satin_rose-nylon-volupte.png

 Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances rétro et du glamour toujours, je partage avec vous,  ce chic et cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

 

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

GENTLEMAN W 

Qui est Gentleman W ? ou Qui êtes vous ?

 

gentlemen-w-xs.jpg

 


Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

copyrights-virtual.jpgLes photos sont ici uniquement à titre non marchand comme ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite une souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email : gentleman.nylon@gmail.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.


Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog.

 

Rédacteur OrSeriE

       


 

Logo Menu NylonMode.com V3.2 xs

 www.Nylon-Mode.com

Suivez l'actualité Lingerie

et les collections Bas & Collants

 

 

 

Bas & Collants de luxe

dans la boutique CERVIN

 

reduction-cervin.jpg

 

 

SATINBOX

Découvrez www.SATINBOX.net

 

Satinbox-Passion-Rose---transp-copie-1.png

SATINBOX   Passion

 

Satinbox-Volupte-Ivoire---transp.png

SATINBOX   Volupté

 

Satinbox-Glamour-xs-transp.png

SATINBOX   Glamour

 

 

Un nouveau concept de boîtes de rangement

avec l'intérieur satiné, pour votre Lingerie,

vos + beaux dessous, vos bas & Collants.

 

satincube-xs-trans.png

 

Une création & une exclusivité Nylon-Mode.com

Offrez-vous le luxe d'un rangement soyeux

pour un plaisir pratique au quotidien

 

Découvrez www.SATINBOX.net

 


Recherche ???

Articles Féminité & Féminisme

Articles Portraits de Femmes

Ordre de la Jarretelle

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, nous avons lancé l'initiative d'une confrérie nommée "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Nos statuts sont en cours de rédaction.

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4


Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

 

Blogs & Coups de coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 

 
femmemajuscule.jpg
causette-34.jpg

rose-magazine-3-copie-1.jpg



Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques.

Inspiration, parfois même coup de foudre, souvent une amitié qui commence avec des mots, une ambiance.

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

enfinmoibordeaux-relooking.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

lesfillespensentque une belle plume

mindalicious.fr géniale modeuse

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

leblogdelalilloise une belle dynamique

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

misspandora.fr fée de mode

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

citizencouture.com la mode online

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !

 

NYLON MODE Team travaille sur un livre des bloggeuses mode (2013)

en langue française, voir NYLON-MODE.com

 


Articles Bas Nylon

Bas Nylon & Collants

Accessoires MODE pour vos Jambes

Un monde des marques actuelles, françaises et internationales, mais aussi des références vintage (articles du dimanche) pour explorer ce monde indispensable à l'élégance de vos tenues Mode.

CERVIN YVES ST LAURENT

NYLON D'OLIV   PHILIPPE MATIGNON

CHANTAL THOMASS  GIO ARISTOC

WOLFORD  LE BOURGET

DIOR  CETTE  CLIO

JONATHAN ASTON  MARIEANTOILETTE

FALKE KUNERT AMORALLE

LES QUEUES DE LA SARDINE  FARELL

SECRETS IN LACE GERBE

ELEGANTI  DIM  PRETTY POLLY

TRASPARENZE CAROLINE B

LA PERLA  PIERRE MANTOUX

VENEZIANA FOGAL

CHARNOS  PAMELA MANN

LEG AVENUE LEVANTE

EMILIO CAVALLINI WELL

GOLDEN LADY   CHESTERFIELD

LOVE ME  OROBLU  LEVEE

LUISA MARIA LUGLI   MURA 

SILKY  GATTA  FIORE  ERGEE

ZOHARA DD  BERTHE AUX GRANDS PIEDS

CALZEDONIA   BONNIE DOON

 

Plus d'infos sur NYLON-MODE.com

Féminités & Mode

  • : Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • : Univers évanescent sur vos Féminités, votre mode, votre interprétation quotidienne, avec des voiles légers sur vos jambes. Labyrinthe capitonné de glamour, de Sensualité, marquées par vos coutures sur vos bas Nylon. Ambiance parfumée d'élégance et de volupté, pour rendre hommage aux Femmes, chaque jour, avec des billets d'humeur chic, des portraits de Femmes, des instants de vie et des regards. Glamour toujours.
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Aimez-vous, Aidez les !

 

Cancer, trop proche de nous .

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

 

Aimez vous les uns et les autres

 

 

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous !

Protégez-vous !

ruban-rouge-sida.jpg

Vivez !

RSS for you

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés