Lundi 18 août 2014 1 18 /08 /Août /2014 06:31

 

smile3.jpg

 

J'adore cette publicité avec ce type qui sourit dans le bus, le matin, en partant de chez lui, vers un bébé complice, vers sa voisine, vers les autres dans le métro, avec les autres sur son chemin.

Instinctivement le jeune poupon réagit, sourit, répond naturellement à un geste primitif de communication, celui des animaux entre eux. Je te montre ma face, tu lis le message et tu réponds en retour, nous étions et nous sommes des êtres du monde animal.

 

Et pourtant, vous trouverez tant de gens que cela gène, surtout ceux qui restent bloqués entre leurs écouteurs et leur écran, fidèle au diktat de l'indépendance total, de la communication synthétique, un semblant de lien social à travers de faux amis, et des nouvelles passionnantes entre deux vidéos de petits chats tous mignons. A côté, il y auara aussi les amis du côté obscur de notre monde, ceux qui adorent les mauvaises nouvelles, les suivant sans les comprendre, sans avoir besoin de recul ou d'analyse pour conforter leurs idées, d'ailleurs ont-ils réellement une opinion. Mais ils ne peuvent se passer de regader les informations, de se gaver de choses rarement positives, qui les confortent dans leur vision étroite du monde, de leur religion, de leurs vies de frustrés. Toujours sur la même banquette, la féministe qui a avalé un tigre de travers, celle pour qui un sourire devient une proposition, un regard de trop, une invitation à plus, un harcèlement sans limite, je vous conseille de la repérer vite, de rester de marbre même si elle fait un malaise, le bouche-à-bouche est interdit.

 

smile6.jpg

 

 

smile4.jpg

 

 

smile-2.jpg

 

 

smile1.jpg

 

Heureusement, je vous le confirme, un sourire est un trait d'union vers tous les autres, ceux qui doutent le matin, cherchent un boulot et juste du réconfort, attendent sans y croire des réponses, et là un sourire, parfois juste cet échange, un coin de ciel bleu, entre deux gouttes de pluie d'été. Oui sourire, donner un sourire, et en premier lieu pour soi, être heureux donne un message positif à notre corps, vers l'autre aussi. Sourire à votre voisine, celle qui descend lentement les escaliers, mais le sprint n'est plus en phase avec ses quatre-vingt ans. L'aider, lui parler, juste un simple "bonjour", un sourire, car elle aussi, elle n'a plus le temps de voir ses enfants, ses petits-enfants. Vous êtes un lien, un petit bonheur qui lui permet de croire qu'elle n'est pas invisible. En prenant de l'essence ou en payant votre caddy, un sourire vers la vendeuse, la caissière, cela crée un sentiment de relation, loin des automates sans vie, avec une voix métallique "insérez votre carte". Ce sourire va vers l'autre, lui tend la main, lui dit qu'il est là, vous aussi, et souvent la réponse naturelle sera un autre sourire en retour.

 

Là dans ce bus, là sur ce trottoir, là dans cette boulangerie, un sourire, des passants, des anonymes, des sourires entre les générations, vers les enfants, vers les parents, vers les adultes, vers toutes les personnes présentes.

 

Une amie en fauteuil m'avait dit, il y a une double frustration à croiser les bipèdes, d'une part ils vous regardent comme un objet, une chose, une découverte extra-terrestre, en figeant leurs visages, en exprimant une certaine pitié, en imaginant beaucoup et même un peu trop sur la raison d'être handicapé. Puis ils vous enfantilisent, vous parlent d'une voix douce et ublient le sourire, sauf pour commencer à se justifier de vous aider. Elle me disait de commencer par un sourire, comme vers un autre bipède, et de parler normalement pour lui proposer une possible aide. Rien de plus ! Un sourire, une communication, des diversités de langages aussi.

 

Car il y a parfois un peu de malice dans le retour, dans la gourmandise d'une sucette ou d'une glace, les yeux émerveillés d'un gamin, et ce sourire heureux, gourmand et malicieux. Parfois aussi, il y a de la bienveillance, de la compréhension de votre besoin, avec cette hôtesse, figée sur positif du matin au soir, mais qui fait un métier de service, où naturellement on donne un sourire en plus, avant, pendant, après. Le sourire se veut aussi intéressé parfois, mais souvent le sourire est là pour donner une politesse, pour voir le cile bleu derrière les nuages, pour emporter une équipe vers un objectif commun, pour stimuler les autres, pour cacher aussi ses propres peurs. Ah le sourire, celui du bonheur, celui d'un simple détail qui fait le bonheur d'un jour, d'une heure, d'une minute, car le temps l'accompagne toujours. Une passante élégante me donne magré elle, même de dos le sourire, ce petit plus d'avoir vu ses jolis talons, sa silhouette sautillant le trottoir, sa jupe crayon sous cette veste courte. Oui le sourire est bien gratuit, on le donne, on le reçoit, un cadeau pour notre bien-être.

 

 

smile5.jpg

 

 

Amoureux, encore plus, on ne décolle plus du bouton "on", on sourit de tout, de lui, d'elle, de ses paroles, de ses gaffes, de ses bons mots, de ses projets, de ce dîner, de cette balade pour faire les boutiques, des essayages improbables et des miracles coupés exactement sur ses formes, des bras dessus-bras dessous qui font courir vers le parking quand la pluie arrive, des instants silencieux où l'on s'aime sans le dire, des moments fougueux où l'on crie cet amour, des larmes de joie quand ilse déclare. Un sourire encore, quand là, dans ce lit, un après-midi d'été, durant cette joute nue, où les sentiments et les lèvres se mêlent, les sourires fusionnent, dans des allers-retours incessant, vers l'autre, pour soi, pour lui, pour elle, vers soi, de votre part, de sa part.

 

Sourire, un jeu de miroir, une bataille positive, une signature pour votre mode.


 

 

Nylonement


Publié dans : Féminité & Sensualité - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 4 commentaires
Dimanche 17 août 2014 7 17 /08 /Août /2014 10:23

"Mais vous portez toujours des bas nylon !" une première affirmation souvent accompagnée d'une seconde semblable à celle-ci "avec un porte-jarretelles en plus !".

 

10525352_687997831268955_3062685313085332144_n.jpg

 

Pour vous rassurez de suite, je confirmerai que j'ai entendu maintes fois ces deux phrases, non pour moi, (je rappelle à mes lectrices et lecteurs, que mon pseudo est "Gentleman W", bien que passionné de bas nylon, je reste un homme, non porteur de ces douceurs) mais plutôt en étant accompagné par des amies glamour, des amatrices de bas nylon et plus encore avec ma compagne.

 

Surprenante phrase, non ?

Pas vraiment me direz-vous ?


Et pourtant en ce début de XXIe siècle, une époque pleine de paradoxes entre les libertés obtenues, une égalité réelle en certains points, factices et même bafouées pour beaucoup d'autres dont par exemple les salaires, et des intégrismes moyen-âgeux qui réduisent les femmes à des sous-objets, la féminité est une lutte, pour continuer à affimer son existence.

Du moins la mode de tous les jours reste un moyen revendicatif, silencieux et efficace, naturel et quotidien de justifier de votre goût pour un bel habillement, de montrer vos choix personnels pour envelopper votre corps de femme.

Dessus ou dessous, vous pouvez choisir, changer, varier, adopter une tendance, jouer des styles, avec des accessoires nombreux, des couleurs et des matières en fonction de votre humeur, de votre définition de votre allure pour la journée. La mode devient votre signature, votre choix !

 

Et ce simple accessoire, celui qui se glisse avec vos pieds dans vos chaussures, qui enveloppe vos jambes, totalement ou partiellement, qui ponctue votre mode, votre élégance, vous avez différentes alternatives : nue, chaussettes, mi-bas, bas jarretières, bas jarretelles, collants, leggings. Chaque catégorie possède ses afficionados, ses passionnées, ses défenseurs, ses habitudes, ses saisons, ses aspects pratiques, sa relation avec votre mode.

 

 

65984_680161428719262_4505043537718014788_n.jpg

 

 

unnamed.jpg

 


 

Mais quelle réponse, pouvons-nous apporter aux deux premières remarques ?

 

Peut-être, pour une fois, non pas une réponse, mais d'autres questions, d'autres exclamations :

"Tous les jours en collants !"

"Et vous, vous portez toujours des jeans ?"

"Votre féminité n'existe qu'à travers des tenues androgynes ?"

"Est-ce que mes jarretelles (d'ailleurs invisibles à votre regard) déplaisent à votre culotte en coton ?"

"Sommes-nous libres d'aimer l'ultra-douceur ?"

"Le glamour est-il interdit à la féminité moderne ?"

"Voulez-vous essayer un jour les vrais bas nylon ?"


 

 

 

Nylonement

 



Publié dans : Nylon 2000... - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Samedi 16 août 2014 6 16 /08 /Août /2014 09:24

BURLESQUE, en avez-vous déjà entendu parlé ?

Lors d'une discussion prolongée sur une terrasse d'été, entre deux boissons, rosé ou champagne frais, la chaleur douce sous la lune, avec des amis, des simples rencontres d'un soir, des amis d'amis, par hasard, le mot a été lâché. BURLESQUE, étrange cocktail de numéros étincelants, de paillettes et de rires, de tous styles de musique, des plus langoureuses au plus affolées, des costumes époutouflants de scène, des décors en carton-pâte pour mieux apprécier la vedette, cette sirène d'un soir.

 

Car OUI je le revendique, à chaque fois, c'est un festival de beauté, de féminité, de surprises, de moments d'intenses fantaisies et de poésie dans le jeu de scène. Danse, contorsions, attitudes apparemment simples pour chauffer le public, pour capter la salle, pour transformer des courbes féminines et un soleil rayonnant. Explosion de joie, communion troublante entre les applaudissements, les cris, les silences, le BURLESQUE est un art scénique, mais plus encore c'est un art complice, entre elles, les effeuilleuses et vous.

 

Le BURLESQUE étonne, surprend, pétille, virevolte mais toujours atteint son objectif, vous divertir avec proximité, sans vulgarité, sans effusion charnelle, mais tout en expression corporelle.

Les corsets, des jarretelles, les nippies, les rubans, les voiles, les costumes sont les accessoires et la signature de chaque numéro, mais la force de vos souvenirs est dans le sourire, cette complicité, ce duo, qui clotûrera le show, cette étincelle qui vous fera revenir encore.

 

Pour l'après-vacances, le retour des troupes, il y en a maintenant un peu partout à chaque coin de France, avec l'intelligence de mixer les numéros, de changer d'une date à l'autre les intervenantes, les Burlesque girls, pour que vous ayez toujours des nouveautés, des nouvelles clefs pour les découvrir.

 

 

 

burlesque1111.jpg

La troupe du BURLESQUE KLUB après un festival off d'Avignon réussi, pour se faire connaître toujours plus, revient sur la péniche de la Nouvelle Seine dès le 22 août 2014, et jusqu'à septembre le vendredi soir et le samedi soir. Deux fois plus d'opportunité pour les voir, les applaudir, hurler votre bonheur, les encourager, mais surtout les admirer.

Les burlesque girls varieront suivant les dates, venez plusieurs fois !!!

 

Vendredi 22 Août :
- Coraly Corazon 
- Ema Montès 
- Mam'zelle Plum'ti
- Mam'zelle Viviane
- Valentina del Pearls 

Samedi 23 Août : 
- Coraly Corazon 
- Ema Montès 
- Mam'zelle Plum'ti
- Miss Botero
- Valentina del Pearls 

Vendredi 29 Août :
- Froufrou d'Absinthe 
- Mam'zelle Plum'ti 
- Soa de Muse 
- Valentina del Pearls 
- Velvet Hoopnroll 

...

 

burlesque.jpg

Velvet Hopnroll

 

burlesque-plumti.jpg

Miss Plum'ti sur seine

 

burlesque-mara-de-muse.jpg

Mara de Nudée

 

burlesque-valentina.jpg

Valentina del Pearls

 

burlsque-klub.jpg

Merci à toute la troupe et Valentina del Pearls

Pour les infos et réservations :  

www.leburlesqueklub.com/cabaret-burlesque-saison-2/

 

 

 

 

 

burlesque-pretty-propaganda.png

La PRETTY PROPAGANDA, un univers tout particulier, bouillonnant d'idées et de paillettes, un festival de numéros magiques, de burlesque élégant, cette machine à rêves revient au GIBUS CAFE. Un changement de lieu, mais toujours le même esprit festif, cette envie de complicité avec vous, de votre présence pour compléter la réussite de chaque numéro, et pour découvrir toujours plus de musiques, de rubans satinés, d'énergie sur-vitaminée.

On adore, on croque les bulles colorées, on les suit au GIBUS CAFE pour plusieurs spectacles, du bonheur assuré à partager entre ami(e)s.

 

pretty-1.jpg

Photo Eve St Ramon

 

pretty-4.jpg

Minnie Valentine

 

pretty-3.jpg

MisSA Blue

 

pretty-2.jpg

Minnie Valentine & Louise de Ville

 

pretty--3-sept-2014.jpg

Merci à toute la troupe et Louise de Ville et Minnie Valentine

Pour les infos et réservations : 

 

www.facebook.com/PrettyPropaganda

 

 

VIVE LE BURLESQUE !

 

Nylonement

 


Publié dans : Pin-up & Femmes - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 0 commentaires
Vendredi 15 août 2014 5 15 /08 /Août /2014 06:25

 

Lauren-lauren-bacall-31119869-622-800.jpg

 

La biographie ne m'intéresse pas car vous la trouverez partout ailleurs, l'âge non plus car il y a des figures humaines qui dépasse le temps. Partie certes mais toujours près de nous, devant nos yeux ébahis de ces années-là, en noir et blanc, sa dégaine à lui, son homme, ce fumeur sans fin, ce gentleman au flegme américain, et vous, grande blonde, impeccable, avec des robes qui n'attendaient que vous pour exister.

 

Incroyablement jeune, naturellement née avec ce port de tête, cette chevelure roulant sur vos épaule, vous avez dû apprendre à louvoyer comme les chats, chaloupant de vos courbes, magnétisant le plateau de vos films, les salles obscures entières, avec votre allure. Un mot taillé pour vous, quelle féminité ! 

 

D'ailleurs vous êtes devenus à travers les décennies, celle qui s'attache aux mots "féminité" et "élégance".

 

Souvenirs de vous, peu et pourtant très marquant, les premières diffusions tardives en troisième partie de soirée, le cinéma de minuit, lové dans un fauteuil club, un soir tranquille, cette ambiance des années 40-50, des bars, des salles de restaurants, des escaliers vers des bureaux improbables de détective privé ou vers des chambres d'hôtel, et puis vous, magique. Votre voix, grave et douce, je l'ai découverte plus tard, car déjà j'avais marqué de façon indélébile votre corps de lignes longues, de courbes, de cheveux ondulés, de votre regard en moi, en mon idéal féminin. Ce tout qui était incomparable, peut-être une part de grâce et de naturel séduisant, je ne saurai jamais, je resterai avec la magie.

 

Lauren_bacall_lb_10_5xTeVdZ_918.jpg

 

 

lauren.jpg

 

 

Lauren_Bacall.jpg

 

Eternelle magie, 

Eternelle silhouette,

Eternelle classe,

Eternelle Lauren Bacall.

 

lauren-bacall-profile.jpg

 

 

lauren-bacall.jpeg

 

 

 

Nylonement

 



Publié dans : Femmes dans l'art - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 3 commentaires
Jeudi 14 août 2014 4 14 /08 /Août /2014 07:15

Tout a commencé avec une paillette, une robe noire, des flûtes de champagne, dans une soirée entre amis, une terrasse d'été, des politesses, je n'étais pas très à l'aise, loin de mon univers, de mon métier de chiffres et de totaux. Mais relation de relation, j'avais été invitée pour le rencontrer, notre hôte, cet homme discret qui ressemblait plutôt à un serveur avec son plateau et sa bouteille de champagne, loin de l'image que j'en avais fait.

 

Naturellement, je parlais avec deux personnes déjà croisées lors d'un vernissage photo, d'autres vaguement présents à des soirées burlesque où j'étais le plus souvent happée par les paillettes, les jeux de scène. Il faisait beau, Paris vu du ciel, vu du haut de cet immeuble, une vue imprenable, des bulles de champagne.

"Vous souhaitez des tapas, il faudra contourner les cheminées, mais rassurez-vous, sans monter sur les toits, mais simplement avec vos talons forts jolis."

Il m'avait surpris, d'un regard il avait dû faire le tour, de haut en bas, de ma robe d'été en liberty, de mes escarpins à bride, les dernières soldes, des compensées si attirantes. Et je l'ai suivi en passant entre les cheminées, d'une terrasse à l'autre, entre des groupes qui discutaient de vacances, de mode, des bribes, des mots et au final ce buffet.

 


5f0a80814e96b794a1f4a269461d8665.jpg

 

 

Et là, en croquant des mini-nems fraîches au parfum de basilic, des cubes de fromage, il m'a surpris encore en trouvant une paillette sur moi, d'où venait-elle, j'ai ri de sa surprise, de cet éclat minuscule sur le bout de son doigt. 

Nous avons tourné autour, toute le reste de la soirée. Mon amie, Elisa, celle qui m'avait fait venir ici, passant, m'embrassant, repartant vers d'autres gens. Et nous parlant de mode, de paillettes, de soirées burlesque, de costumes, de rêves, entrecoupés de rires, de rares silences, de souvenirs d'enfance que je n'avais confié à personne, même pas mon dernier prince charmant. Avec lui, je libérais des envies, celle de poser en photo, de me montrer, de me comprendre, de jouer avec ce paradoxe. Il m'a emmené sous une pergola, des citronniers, des jasmins, des fleurs fines, des parfums, une vue sur la nuit, les lumières, tout le monde prenait place dans les coins de cette terrasse. Une douceur, un calme, des bruits de bouchons de champagne, des mots encore. Moi, plus ouverte par son écoute, par son charisme, par sa proximité, cette délicate empathie envers ses amis, envers moi. 

 

0bf4e09dcbf11e1f7a0ac66a9728630f.jpg

 

 

Oui, de ce corps auquel je ne crois pas, de cette image dans mon miroir ikea, dans mon studio, je doute de ma féminité, et pourtant. Lui m'a écouté, me proposant un limoncello frais, la chaleur de la nuit d'été, des macarons au yuzu, au citron et au pamplemousse. Agrumes, entre acide et sucre, je me retrouvais, et j'avais envie de lui dire, oui, de me justifier, moi si discrète, si introvertie, surtout pour parler de moi. 

A lui, inconnue, loin de toute prétention de séduction, j'avais envie de le dire, de le crier presque. J'avais envie de jouer à la princesse, en me glissant dans des robes, des bustiers, des jupes de tulle. Des photos, notre sujet de départ, cette paillette, la possibilité fortuite d'être une autre face à lui, photographe. Nous avons parlé toute la nuit, jusqu'au petit jour. 
Nous étions là dans son salon, à l'abri, les autres étaient partis, discrètement, des aurevoirs, des bises, et toujours cette envie de lui parler de moi, de mon corps, de cette relation, en feuilletant ensemble des albums avec des clichés au féminin. Tant de styles, tant d'opportunités de m'exprimer enfin. Un déclic.

 

06d1f8f7ff7f48b6fe61bb196b372087.jpg

 

D'autres déclics ont suivi depuis, devant lui, devant son objectif, des tenues, des ambiances et toujours cette confiance, cette complicté. J'aime tant ce jeu complexe où je me révèle et je suis une autre, à moins que je ne sois moi-même à ces instants-là. J'explore ces bulles le temps d'une pose, je me vois ensuite, je me découvre.


 

Nylonement

 

 

Publié dans : Femmes & Mode - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires
Mercredi 13 août 2014 3 13 /08 /Août /2014 06:54

Glamour, un mot incompris, une beauté de coeur, une signature de mode.

 

Flâner dans les rues plus vides qu'à l'habitude, penser à ce projet un peu fou devant moi, un possible futur, revenir sur les trottoirs, vesr les épaules nues et bronzées, les robes d'été, les sourires en réponse aux sourires. Marcher dans une ville, rêver d'elle, continuer le chemin, celui des mots et des pensées, avancer vers les autres, vers ce bonheur léger porté par cette saison.

 

burlesque-6027.JPG_effected.jpg

 

 

dsc_0035-3.jpg

 

M'arrêter, là, sans raison, gêner peut-être mais imaginer un monde calme, moins bruyant, plus rose, plus soyeux, avec des personnes heureuses, des pas plus aériens, des talons hauts, une touche glamour pour toutes les femmes, une élégance pour les hommes, une pause, un coup de baguette magique. Un 360° degrés avec ce coin de rue, je regarde la vitrine, des chaussures, des ballerines vernies, des slingback si féminines, des talons de toutes tailles, des bottes, l'automne viendra, des sandales, des merveilles pour sortir au restaurant, un appel aux petites robes noires.

 

Quelques degrés, elles sont là, hilares, les yeux pétillants, libres et libérées, elles vont au travail, elles se baladent, je ne sais pas, mais elles sont heureuses. Une poussette, deux petits filles, une jeune nounou, des gâteaux dans les bouches, la gourmandise guide un message entre eux, le doudou pendouille dans l'autre main. Je l'attrape, je le redonne, elles passent, laissant mon regard ailleurs. Deux collègues dans une voiture, une discussion, des mots, des rapports, des rappels, leur petite affaire grandit, aujourd'hui le bilan financier est bon, les chiffres tout autant, les ventes décollent, elles rigolent, rêvent de futur, de boutique, dans cette rue, non à côté. Elles se dirigent vers un repas, un déjeuner avec des clientes, des partenaires.

 

jones-and-jones-dress-zara-heels-crea-tiff-necklace_400.jpg

 

Là devant moi, une autre vitrine, des parfums, un clin d'oeil à elle, son parfum, toujours avec moi, ses pas, elle serait presque là, dans sa robe bleue, coupée sur elle, perchée sur ses nouveaux escarpins, un trait d'union complice, si proche. Deux femmes traversent, duo de mini-jupes, duo de sacs à main, duo de crop-tops, les cheveux au vent, le soleil se reflète, le vie continue.

Un vélo passe, une autre jeune femme, avec ses écouteurs, une belle insouciance, une réalité à deux roues, étoile filante du macadam.


3--2-.jpg

 

Cette bulle magique ... je la contemple sans comprendre, elle me regarde, là devant moi, une vieille dame, une canne, non une baguette, une fée d'un autre âge, une délicieuse créature au féminin, avec son châle tricoté maison, son chapeau, ses cheveux blancs et ses yeux d'or. Elle croit en ce qu'elle vient de me donner, un amour absolu envers les féminités, toutes, vous !

 

Une magie de tous les jours.

 

burlesque-9987.jpg

 

Nylonement

 


Publié dans : Femmes & Mode - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 1 commentaires
Mardi 12 août 2014 2 12 /08 /Août /2014 07:12

Quand on est grand, j'ai encore plus le droit de rêver, d'imaginer le cadeau qui pourrait être associer à une date, à un anniversaire. Une gourmandise, une envie, un simple besoin, matériel ou un désir immatériel, tant de possibilités et finalement un seul objectif : mon plaisir. Loin des bisounours, empreint d'un certain pragmatisme, je peux penser très fort aux nombres du prochan loto, sans réellement y croire. Dans la même seconde, je peux me laisser aller à des pures fantaisies, des listes cumulatives de bonheur acheté avec des euros, des milliers d'euros.

 

Au final, je m'évade avec des choses plus simples, personnelles mais aussi partagées. Le bonheur n'existe pas quand on est trop seul. Un partage, une situation, juste un baiser.

 

Simplement une idée, uniquement quelques secondes de liberté visuelle, aucunement une réalité, encore moins une obsession, juste le bonheur gourmet d'un esthète sur une silhouette ultra-glamour.

 

Juste mon regard, le vôtre aussi.

 

dita6.jpg

 

 

dita9.jpg

 

 

dita4.jpg

 

 

 

dita-7.jpg

 

 

dita3.jpg

 

 

dita1.jpg

 

 

dita10.jpg

 

 

dita-11.jpeg

 

 

DITA VON TEESE

par Ali MADHAVI

pour le magazine L'OFFICIEL Mai 2014

stylisme : Catherine BABA

direction artistique : Vincent DARRE

 

 

Bonne journée

 

Nylonement

 

 


Publié dans : Pin-up & Femmes - Par Gentleman W.
Merci pour votre commentaire - Savourez les 2 commentaires

Votre Nylon-Volupté.com

Languages Translation, Dear friends & readers, enter in our world of femininity during the week, with fashion pics, travel trhough words on women universe. But also each sunday, walk through actual and vintage stockings, intense symbol of Glamour !


 

 ruban_satin_rose-nylon-volupte.png

 Dans le labyrinthe de la Mode, des ambiances rétro et du glamour toujours, je partage avec vous,  ce chic et cette élégance, parfois classique, parfois décalée, pour qu'ils deviennent Votre Mode, Votre Féminité. Mon regard suit vos silhouettes, au quotidien, dans la rue, dans un espace imaginaire et romancé, pour apprécier vos tenues, votre allure mais aussi vos accessoires, sacs à main et chapeaux, gants et bijoux, sur votre peau, sur vos jambes "le voile de Volupté". 

Car de vos choix, vous devez uniques, vous créez Votre Féminité, votre vie et le plaisir de voir et être vue !

Au-delà de vos Féminités, j'immisce avec discrétion dans votre jardin féminin et avec des recoins féministes, mais toujours avec mon regard discret. Parfois je narre vos vies, j'ajoute des humeurs, des doutes pour devenir les Portraits de Femmes.

 

Avec légèreté toujours, j'aime le Glamour !

 

GENTLEMAN W 

Qui est Gentleman W ? ou Qui êtes vous ?

 

gentlemen-w-xs.jpg

 


Les Bas Nylon, une autre facette de ce blog, un symbole fort de la Féminité, le glamour à travers les photos, les tendances et les marques actuelles, avec leurs nouveaux modèles et leurs collections, les variations mais aussi vos retours sur la modeLes Bas Nylon sont ici le fil rouge entre les articles, la couture qui suit sur vos Féminités. (chaque DIMANCHE)

Musée vivant avec l'âge d'or 50-60, le Vintage, partageons les photos des pochettes et les souvenirs de modèles plus anciens, avec vos mots et vos visuels rétro

Vous avez des stocks de pochettes vintage, des photos associées, contactez-moi pour compléter le musée.

copyrights-virtual.jpgLes photos sont ici uniquement à titre non marchand comme ce blog non-commercial, pour un référencement, en l'honneur des marques citées, pour un usage d'hommage à la Féminité. Si toutefois, j'oublie une référence (encore faudrait-il qu'elle apparaisse en récupérant cette image sur le net, sur Pinterest et ailleurs) ou je suscite une souci de droit à l'image ou aux copyrights, contactez-moi par email : gentleman.nylon@gmail.com.

L'image sera retirée dès que vous nous préciserez laquelle. Merci.


Copyrights pour tous les articles de ce site. Si vous faites référence à un article, précisez le nom de ce blog.

 

Rédacteur OrSeriE

       


 

Logo Menu NylonMode.com V3.2 xs

 www.Nylon-Mode.com

Suivez l'actualité Lingerie

et les collections Bas & Collants

 

 

 

Bas & Collants de luxe

dans la boutique CERVIN

 

reduction-cervin.jpg

 

 

SATINBOX

Découvrez www.SATINBOX.net

 

Satinbox-Passion-Rose---transp-copie-1.png

SATINBOX   Passion

 

Satinbox-Volupte-Ivoire---transp.png

SATINBOX   Volupté

 

Satinbox-Glamour-xs-transp.png

SATINBOX   Glamour

 

 

Un nouveau concept de boîtes de rangement

avec l'intérieur satiné, pour votre Lingerie,

vos + beaux dessous, vos bas & Collants.

 

satincube-xs-trans.png

 

Une création & une exclusivité Nylon-Mode.com

Offrez-vous le luxe d'un rangement soyeux

pour un plaisir pratique au quotidien

 

Découvrez www.SATINBOX.net

 


Recherche ???

Articles Féminité & Féminisme

Articles Portraits de Femmes

Ordre de la Jarretelle

Pour rendre hommage aux BAS NYLON, aux JARRETELLES, au Glamour, au symbole d'une féminité des années 50-60, aux instants de mode actuelle, mais aussi aux créateurs, aux fabricants (vintage et actuels) et plus encore aux Femmes, nous avons lancé l'initiative d'une confrérie nommée "ORDRE DE LA JARRETELLE".

Nos objectifs sont de défendre la volupté du port des Bas Nylon, de promouvoir une image noble et saine auprès des médias, de défendre la finesse incomparable du véritable nylon, de créer une communauté d'ambassadrices autour de l'élégance au féminin, de publier des ouvrages (textes et photos) de référence sur le sujet.

 

Nos statuts sont en cours de rédaction.

Quelques articles sur le sujet :

Ordre-de-la-jarretelle-Acte-1

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-2

Ordre-de-le-jarretelle-Acte-3

Ordre-de-la-Jarretelle-Acte-4


Bas-Nylon-mais-alors !

Bas Nylon, quel talon ?

Je-suis-alle-au-paradis des Bas Nylon

 

 

Blogs & Coups de coeur

Logo-Menu-NylonMode.com-V3.2-xs.png
 

 
femmemajuscule.jpg
causette-34.jpg

rose-magazine-3-copie-1.jpg



Mes coups de coeur, ceux où je passe régulièrement, pour leurs contenus, leurs photos, leurs articles, leurs humeurs, leurs amours, leurs critiques.

Inspiration, parfois même coup de foudre, souvent une amitié qui commence avec des mots, une ambiance.

martiennes.wordpress.com  justement féministes

bebarock.com juste pour les femmes !

cameline.org prodigieuse exploration mode du temps

leblogdebetty.com mode et sourires 

dameskarlette voyageuse en images

thebrunette.fr incroyablement élégante

lheureuseimparfaite blog féminin et impertinent

enfinmoibordeaux-relooking.com féminité, mode et sourires

leblogdelilou féminité au quotidien

fashionandcookies  fashionista 

valimero-fashion-addict.com modeuse la + souriante du net !

lesfillespensentque une belle plume

mindalicious.fr géniale modeuse

bellesetbiendansvotrepeau conseils beauté

lesdemoizelles mode et futilité

estelleblogmode.com  mode souriante

leblogdelalilloise une belle dynamique

pinup-doodles un coup de crayon d'une génie

folievintage.fr un lieu pétillant & glamour

blog.plafonddeverre.fr réalité féministe

...

leblogdebigbeauty.com ronde et alors ?

misspandora.fr fée de mode

modeuse.com j'aime depuis le début

garancedore.fr oui, encore elle

citizencouture.com la mode online

...

Et si vous n'êtes pas ici, c'est pas un désamour, plutôt un oubli, 

et la liste serait peu-être un peu longue (environ 200 sites de références)

mais je vous visite régulièrement, bises à toutes !

 

NYLON MODE Team travaille sur un livre des bloggeuses mode (2013)

en langue française, voir NYLON-MODE.com

 


Articles Bas Nylon

Bas Nylon & Collants

Accessoires MODE pour vos Jambes

Un monde des marques actuelles, françaises et internationales, mais aussi des références vintage (articles du dimanche) pour explorer ce monde indispensable à l'élégance de vos tenues Mode.

CERVIN YVES ST LAURENT

NYLON D'OLIV   PHILIPPE MATIGNON

CHANTAL THOMASS  GIO ARISTOC

WOLFORD  LE BOURGET

DIOR  CETTE  CLIO

JONATHAN ASTON  MARIEANTOILETTE

FALKE KUNERT AMORALLE

LES QUEUES DE LA SARDINE  FARELL

SECRETS IN LACE GERBE

ELEGANTI  DIM  PRETTY POLLY

TRASPARENZE CAROLINE B

LA PERLA  PIERRE MANTOUX

VENEZIANA FOGAL

CHARNOS  PAMELA MANN

LEG AVENUE LEVANTE

EMILIO CAVALLINI WELL

GOLDEN LADY   CHESTERFIELD

LOVE ME  OROBLU  LEVEE

LUISA MARIA LUGLI   MURA 

SILKY  GATTA  FIORE  ERGEE

ZOHARA DD  BERTHE AUX GRANDS PIEDS

CALZEDONIA   BONNIE DOON

 

Plus d'infos sur NYLON-MODE.com

Féminités & Mode

  • : Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • Vos Féminités, Votre Féminité, du Glamour et quelques Bas Nylon
  • : Univers évanescent sur vos Féminités, votre mode, votre interprétation quotidienne, avec des voiles légers sur vos jambes. Labyrinthe capitonné de glamour, de Sensualité, marquées par vos coutures sur vos bas Nylon. Ambiance parfumée d'élégance et de volupté, pour rendre hommage aux Femmes, chaque jour, avec des billets d'humeur chic, des portraits de Femmes, des instants de vie et des regards. Glamour toujours.
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Aimez-vous, Aidez les !

 

Cancer, trop proche de nous .

Faites un sourire et soutenez l'autre !

Nous sommes tous acteurs de la santé de nos proches et de nos familles.

Cette maladie frappe le col de l'utérus, les seins, la thyroïde, la prostate, le plus couramment et ailleurs aussi !

Alors soutenez vos ami(e)s, vos parents, votre compagnon et votre compagne.

Image-0201

 

Aimez vous les uns et les autres

 

 

Image-0297

www.cancerdusein.org

 

 

Aimez-vous !

Protégez-vous !

ruban-rouge-sida.jpg

Vivez !

RSS for you

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés